Sciences

Google Lunar X Prize : deux nouvelles équipes dans la course

ActualitéClassé sous :Astronautique , Google Lunar X Prize , université de Floride

Deux nouvelles équipes viennent de rejoindre le Google Lunar X Prize, une course d'engins robotisés vers la Lune, afin de remporter la bourse de 30 millions de dollars promise aux vainqueurs.

Google Lunar X Prize

Une société aérospatiale de Malaisie et un groupe d'étudiants de l'Université de Floride ont annoncé leur participation au Google Lunar X Prize, cette course organisée par la fondation X Prize avec le soutien de Google. Ils rejoignent ainsi les 12 candidats déjà alignés dans cette compétition hors du commun.

Basée en Malaisie, Independence-X Aerospace est dirigée par Mohd Izmir Yamin, et offre ses compétences dans le domaine de la propulsion et de la robotique. La société met aussi en avant sa situation géographique, la faible latitude permettant de réduire le coût du lancement et l'énergie solaire étant abondante. L'équipe a aussi engagé un partenariat technique avec l'Université technologique Mara de Malaisie, ainsi que le Malaysian Entrepreneurs Development Center (Medec) qui apportera assistance et conseils.

Le projet d’Independence-X Aerospace. Crédit Google Lunar X Prize

Omega Envoy est une organisation fondée par Ruben Nunez, Jason Dunn et Justin Karl, trois étudiants de l'Université de Floride (Nord). Ils représentent Earthrise Space Inc, un organisme sans but lucratif dont l'objectif est d'apporter des solutions dans le cadre de l'exploitation commerciale et privée de l'espace.

L'annonce de ces deux participations a été officialisée lors d'une conférence au siège de l'AGI, société spécialisée dans la mise au point de logiciels informatiques et principale partenaire du Google Lunar X Prize. D'autre part, cette firme apporte ses compétences informatiques en matière de modélisation et de visualisation aux équipes concurrentes.

« Le concours Google Lunar X Prize fait appel aux entrepreneurs, ingénieurs et visionnaires du monde entier afin de ramener l'Homme à la surface de la Lune et d'explorer cet environnement pour le bénéfice de l'humanité entière, rappelle déclare Peter H. Diamandis, directeur de la Fondation X Prize. Nous sommes persuadés que des équipes du monde entier vont contribuer à développer de nouvelles technologies robotiques et de présence virtuelle, qui réduiront de façon spectaculaire le coût de l'exploration spatiale. »

Le projet d’Omega Envoy. Crédit Google Lunar X Prize

Objectif Lune

Le prix sera attribué à la première équipe qui fera alunir un engin privé sur la surface lunaire et le fera survivre suffisamment longtemps pour remplir les objectifs de la mission, soit parcourir au minimum 500 mètres à la surface de la Lune et renvoyer sur Terre un ensemble de données prédéfini, appelé Mooncast. Le financement du projet devra être assuré à 90% minimum par des fonds privés.

Les 30 millions de dollars de récompense seront répartis entre le premier arrivé, qui recevra 20 millions s'il atteint son objectif au plus tard le 31 décembre 2012. La somme sera ensuite réduite à 15 millions de dollars jusqu'au 31 décembre 2014, date à laquelle le concours prendra fin, sauf s'il est prolongé par Google et la Fondation X Prize.

Afin de motiver les équipes à poursuivre leurs efforts et accroître la possibilité que plusieurs d'entre elles remportent le concours, un deuxième prix de 5 millions de dollars sera également décerné aux éventuels candidats se trouvant à l'arrivée avant la même échéance de 2014.

Des primes supplémentaires à hauteur de 5 millions de dollars sont prévues pour les compétiteurs accomplissant des performances exceptionnelles, comme parcourir une distance supérieure à cinq kilomètres, prendre en photo d'engins laissés par de précédentes missions, découvrir de la glace ou faire en sorte que le robot survive à la nuit lunaire.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi