Kinesitherapeute et osteopathe : quelles différences ? © jarmon_88 by Pixabay

Santé

Kinésithérapeute et ostéopathe : quelles différences ?

Question/RéponseClassé sous :Santé , kinésithérapeute , ostéopathe
 

L'ostéopathie et la kinésithérapie sont de grands alliés dans le traitement de plusieurs pathologies de notre corps. Ces deux thérapies utilisent le mouvement pour résoudre des problèmes articulaires ou musculaires. Quelles sont leurs différences ?

Il n'est pas toujours simple de savoir différencier l'otéopathie et la kinésithérapie. Si c'est deux disciplines paraîssent similaires, elles restent surtout complémentaires.

Qu’est-ce que la kinésithérapie ?

La kinésithérapie est une branche de la médecine qui se concentre sur la restauration de la mobilité physique des patients qui ont subi une forme de traumatisme. Elle consiste à utiliser des techniques de réadaptation pour traiter les articulations et les muscles blessés. 

Les kinésithérapeutes emploient leurs connaissances de l'anatomie humaine et des outils spéciaux (barres, vélos, balles et appareils d'exercice) pour créer des séries de mouvements répétitifs afin de soulager la douleur ou améliorer la mobilité d'un membre, qui peut être réduite par une maladie ou une blessure. Le kinésithérapeute peut traiter à la main ou à l'aide de machines, selon les cas et les patients. Il se concentre sur les symptômes.

Le rôle du kinésithérapeute

Le kinésithérapeute doit concevoir et mettre en œuvre un plan de traitement personnalisé pour chaque patient afin d'atténuer sa douleur et rétablir sa mobilité. Pour cela, il va suivre les étapes ci-dessous :

  • Analyser les rapports médicaux afin de déterminer le meilleur traitement pour le patient.
  • Réaliser une première évaluation de la mobilité du patient.
  • Aider le patient à effectuer divers exercices destinés à retrouver leur mobilité.
  • Apprendre aux patients et à leur famille à faire des exercices de routines à leur domicile. 

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L'ostéopathie est une science thérapeutique basée sur la biomécanique du corps. Elle part du principe que le corps est une unité fonctionnelle non dissociable. C'est-à-dire que si une partie du corps souffre d'un problème, cela va avoir des répercussions sur d'autres organes, par le biais des tissus qui composent notre organisme.

L'ostéopathie peut aider à traiter les personnes atteintes des pathologies suivantes :

Le kinésithérapeute et l'ostéopathe partagent certaines pratiques, mais le concept général de traitement est différent. © jarmon_88, Pixabay

Les différences entre la kinésithérapie et l’ostéopathie

Technique

En kinésithérapie comme en ostéopathie, des techniques manuelles sont utilisées pour traiter le patient. Cependant, la différence est que le kinésithérapeute emploie également des machines dans ses traitements, alors que l'ostéopathe ne le fait pas.

Vision

Le kinésithérapeute traite les symptômes localement pour récupérer le muscle ou l'articulation endommagés, tandis que l'ostéopathe observe et traite le corps dans une vision globale. Il établit ainsi une relation entre les problèmes localisés et une cause plus générale, en recherchant l'origine d'un mal qui peut venir du fonctionnement même du corps du patient.

Cependant, ce sujet suscite la controverse, car de nombreux kinésithérapeutes cherchent aussi la cause des maux de leurs patients, et ne sont pas toujours dans le traitement des symptômes directs.

Reconnaissance

La kinésithérapie est reconnue comme une pratique médicale, alors que l'ostéopathie n'est pas considérée comme telle. Elle est classée comme une médecine alternative qui ne figure pas dans le règlement de la santé publique et n'est donc pas remboursée par la sécurité sociale.

Cependant, les ostéopathes se battent pour la reconnaissance de leur pratique, et de plus en plus de mutuelles proposent un remboursement partiel des séances.

Prévention et traitement

Le kinésithérapeute traite les blessures, et les partisans de l'ostéopathie prétendent qu'avec leur pratique, celles-ci pourraient être évitées en détectant les problèmes en amont.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !