La lombalgie peut être très invalidante. © WavebreakMediaMicro, Fotolia

Santé

Lombalgie

DéfinitionClassé sous :médecine , lombalgie , douleurs lombaires

La lombalgie décrit une douleur dans la région lombaire, c'est-à-dire au niveau des vertèbres lombaires, en bas du dos. C'est aussi le « lumbago » ou le « tour de rein ». La plupart des adultes souffrent ou ont un jour souffert de lombalgie dans leur vie. Le diagnostic de la lombalgie repose essentiellement sur le ressenti du patient. Les examens d'imagerie médicale (radio, IRM) ne permettent pas de diagnostiquer une lombalgie. Il n'existe pas non plus de diagnostic possible avec des analyses biologiques. Le traitement de la lombalgie implique le repos du dos. Lorsque la douleur est importante, le médecin peut prescrire des antalgiques et des anti-inflammatoires.

Pour prévenir l'apparition du mal de dos, il est conseillé de faire de l'exercice physique, car la sédentarité favorise la lombalgie. Pour réduire votre risque de lombalgie, marchez, faites du vélo, pratiquez des activités physiques au quotidien (jardinage...). Vérifiez aussi que vous êtes correctement installé si vous devez travailler de longues heures devant un écran. Consultez votre médecin du travail pour savoir si votre poste est adapté.

Les causes de la lombalgie

Les causes de la lombalgie sont variées : elle peut être due à un effort intense, un mauvais geste, des lésions musculaires... Le vieillissement favorise l'apparition de lombalgies, mais la sédentarité des jeunes peut aussi être un facteur de développement du mal de dos. À cause du manque d'activité, les muscles du dos se relâchent, d'où le risque de douleurs quand ils sont sollicités pour un exercice important.

La lombalgie fait partie des troubles musculo-squelettiques qui peuvent apparaître en lien avec l'activité professionnelle, par exemple dans les cas suivants : posture inadaptée au travail, port de charges lourdes, gestes répétitifs, vibrations... La lombalgie est donc souvent une cause d'arrêt de travail et d'incapacité. Des facteurs psychologiques, comme le stress, le mal-être au travail, peuvent aggraver la douleur ressentie. Des symptômes dépressifs accompagnent parfois le mal de dos.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Réduire la douleur grâce à un champ magnétique ?  Dans cette vidéo de l'Inserm, de la série « Boîte noire », la douleur est présentée comme un processus nerveux contrôlé par le cerveau. Le film montre une méthode expérimentale visant à réduire la douleur de patients grâce à un champ magnétique ciblé appliqué à des zones précises du cerveau.