La question peut sembler farfelue. Pourtant, sans nous en rendre compte, nous respirons plus par l’une de nos narines que par l’autre ! Si l'on en croit les recommandations du yoga, accentuer le phénomène pourrait équilibrer nos énergies grâce à la respiration alternée.

Cela vous intéressera aussi

Peut-être n'avez-vous jamais entendu parler du cycle nasal. Ce phénomène contrôlé par le cerveau rythme pourtant nos vies. C'est en effet en fonction du cycle nasal que l'une de nos narines s'ouvre plus que l'autre, tout au long de la journée et de la nuit. Techniquement, il correspond à l'alternance de la congestion - ou du gonflement - et de la décongestion - ou du dégonflement - de la muqueuse du nez.

Grâce au cycle nasal, nous avons accès à un plus large panel d’odeurs. © PublicDomainPictures, Pixabay, CC0 Public Domain
Grâce au cycle nasal, nous avons accès à un plus large panel d’odeurs. © PublicDomainPictures, Pixabay, CC0 Public Domain

Un cycle nasal pour se sentir mieux

Le cycle nasal se veut régulier. Lorsque la muqueusemuqueuse nasale se gonfle d'un côté, elle se dégonfle de l'autre. On observe une alternance de phases de vasoconstriction et de vasodilatation. Ainsi l'airair passe mieux et plus rapidement du côté où la muqueuse est dégonflée. Et la respiration se fait alors plus par l'une des narines que par l'autre. La bascule se fait toutes les une à cinq heures.

Ce cycle nasal permet notamment de mieux sentir tous les effluves qui peuvent parvenir jusqu'à notre neznez. Certaines odeurs sont mieux identifiées lorsque l'air passe rapidement dans la narine. D'autres ont besoin que le flux d'air soit plus faible.

La respiration alternée est l’une des techniques de base du yoga. © Microgen, Fotolia
La respiration alternée est l’une des techniques de base du yoga. © Microgen, Fotolia

La respiration nasale alternée

Ce que l'on appelle la respiration nasale alternée, elle, ne repose pas sur des faits scientifiquement avérés. Elle correspond plutôt à une technique de base du yoga. Comme son nom l'indique, elle consiste à respirer alternativement par l'une ou l'autre des narines, en bouchant simplement l'une ou l'autre. Avec pour objectif affiché d'équilibrer les énergiesénergies censées circuler par les deux canaux passant par nos narines. En effet, selon les principes du yoga, le côté gauche de notre souffle renverrait au féminin, au froid, au paisible, au calme, etc. Le côté droit, quant à lui, représenterait le masculin, le chaud, l'actif, etc. Ainsi, un cycle nasal en déséquilibre pourrait signifier que notre équilibre soit tout chamboulé.