L’hématocrite désigne la proportion de globules rouges dans le sang. Un taux trop élevé ou trop bas peut être le signe d’un problème de santé. Mais l’hématocrite sert aussi à identifier les sportifs qui auraient eu recours au dopage pour faire monter leur taux de globules rouges.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le flux de globules rouges en temps réel La technique de flowoxigraphie photo-acoustique permet d’observer en temps réel les globules rouges se déplaçant dans un capillaire sanguin. Il est alors possible de déterminer la quantité d’oxygène présente dans chaque globule et dans un capillaire.

L'hématocrite désigne la proportion de globules rougesglobules rouges contenus dans le sang par rapport au volumevolume total du sang. Réalisé lors d'un hémogramme, l'hématocrite s'exprime généralement en pourcentage.

La mesure du taux d'hématocrite

Pour mesurer l'hématocrite, il suffisait de centrifuger un échantillon de sang dans un tube à essaitube à essai ou un tube capillaire, et de mesurer la hauteur relative du culot composé de globules rouges. Actuellement, il existe des appareils électroniques capables de déterminer le taux d'hématocrite à partir du nombre de globules rouges et de leur volume cellulaire.

L'hématocrite varie d'une personne à l'autre. Il est normalement compris entre 35 et 55 %, mais sa valeur dépend du sexe et de l'âge. Par exemple, l'hématocrite est en général compris entre 40 et 50 % pour les hommes et entre 37 et 46 % chez les femmes. Chez le nouveau-né, l'hématocrite est plus élevé.

 

Le taux d'hématocrite permet d'avoir une idée de la santé du patient. © DR
Le taux d'hématocrite permet d'avoir une idée de la santé du patient. © DR

Le taux d'hématocrite est un reflet de la santé

On mesure le taux d'hématocrite pour avoir une idée de la santé du patient :

  • Un taux élevé d'hématocrite peut signifier une production excessive de cellules sanguines suite à la prise de produits dopants. Par exemple, la prise d'érythropoïétine (EPO) augmente la quantité de globules rouges. Mais un hématocrite élevé peut également être le signe d'une déshydratationdéshydratation, caractérisée par une perte d'eau du plasmaplasma sanguin, ou d'une pathologie : cancercancer ou maladie touchant le cœur ou bien la moelle osseuse.
  • À l'inverse, un taux d'hématocrite faible peut être dû à une anémieanémie (manque de ferfer) ou une hémorragie.

Hématocrite et sport

Pour les sportifs, un hématocrite élevé peut signifier une meilleure santé physiquephysique car, plus le sang contient de globules rouges, plus il peut apporter d'oxygène aux muscles. Mais un hématocrite trop élevé peut aussi avoir des conséquences néfastes : si le sang contient plus de globules rouges, il sera plus visqueux et circulera plus difficilement dans de petits vaisseaux sanguins, d'où un risque de thrombosethrombose et d'AVCAVC.

Dans le cyclisme, pour éviter le dopagedopage, des tests d'hématocrite sont pratiqués sur les sportifs. Les cyclistes ayant un taux d'hématocrite trop élevé (par exemple, supérieur à 50 %) risquent l'exclusion des compétitions. Outre l'EPO, il existe aussi des dopages par transfusion, soit avec un sang prélevé précédemment chez le sportif puis réinjecté, soit avec le sang d'un donneur. Le dopage sanguin, par transfusion ou par d'autres méthodes, est interdit par la réglementation internationale pendant et en-dehors des compétitions.