Santé

Les infiltrations et myorelaxants pour soulager le mal de dos

Dossier - Le mal de dos à la loupe
DossierClassé sous :médecine , dos , colonne vertébrale

-

Le mal de dos peut venir de déformations de la colonne vertébrale, d'os usés, d'un nerf pincé… Le point sur les différentes maladies du dos et conseils pour s’en prémunir.

  
DossiersLe mal de dos à la loupe
 

Pour soulager le mal de dos, il existe aussi les myorelaxants et les infiltrations. Comment agissent-ils et dans quel cas les prescrit-on ?

Les infiltrations peuvent soulager le mal de dos. © Zetar Infinity - Shutterstock
Les myorelaxants empêchent l'information de contraction des muscles d'arriver aux neurones. Ils sont ainsi prescrits pour soulager le mal de dos, avant parfois d'avoir recours aux infiltrations. © wellcome images, Flickr CC by nc-nd-2.0

Les myorelaxants pour soulager le mal de dos

Comme leur nom l'indique, ils ont pour rôle d'aider les muscles à se décontracter. Pour ce faire, ils vont bloquer la communication entre les neurones qui transmettent l'information envoyée par le cerveau aux fibres nerveuses. Pour y parvenir, ils vont empêcher l'acétylcholine, le neurotransmetteur en provenance du cerveau, de venir se fixer sur la membrane des cellules musculaires chargées de recevoir l'information. En se fixant en premier sur cette membrane réceptrice, le myorelaxant (le curare, par exemple) prend la place de l'acétylcholine qui ne trouve donc plus d'espace où se loger. Le muscle ne reçoit plus l'ordre de se contracter : il se détend et la douleur s'atténue.

Les infiltrations

Il ne s'agit pas d'un médicament en particulier mais plutôt d'un mode d'administration. Le but est d'amener, grâce à une piqûre, les corticoïdes au plus près de la lésion, pour une efficacité maximum. C'est le médecin qui réalise ce geste, parfois à l'aide d'un contrôle radiologique, pour encore plus de précision. Cette technique n'est utilisée que lorsque les autres n'ont pas fonctionné.