Santé

Définition de la grossesse extra-utérine, nidation ectopique

Dossier - Les dangers de la grossesse extra-utérine
DossierClassé sous :médecine , grossesse , grossesse extra-utérine

-

Parmi les troubles liés à la grossesse, la grossesse extra-utérine, aussi appelée nidation ectopique, peut prendre différentes formes et compromettre la fertilité de la femme enceinte, voire engager son pronostic vital.

  
DossiersLes dangers de la grossesse extra-utérine
 

La grossesse extra-utérine est l'implantation et le développement d'un ovule fécondé à l'extérieur de la paroi utérine. Chaque année en France, le milieu médical estime à environ 2 % le nombre de grossesses extra-utérines, soit 14.000 cas.

La nidation ectopique : une anomalie de migration

La grossesse extra-utérine est ce qu'on appelle une nidation ectopique (qui n'est pas à sa place habituelle) de l'œuf fécondé due à un retard de la migration. Par voie de conséquence, il se retrouve en dehors de la cavité utérine. Anomalie positionnelle, il s'agit d'une migration de l'œuf qui n'a pas eu lieu (problème de mobilité) ou qui a stoppé son cheminement vers l'utérus (problème de perméabilité des organes) à partir du sixième jour, quel que soit l'endroit du corps où il se trouve. Le plus souvent implanté au niveau de la trompe de Fallope, le zygote peut finir sa course sur un ovaire, la cavité abdominale ou directement sur le col utérin.

Quelles sont les causes de la grossesse extra-utérine ?

Trois raisons sont mises en avant pour évoquer l'échec de la nidation :

  • il peut s'agir d'un retard lors de la captation de l'œuf par la trompe de Fallope, dont le mouvement des cils (péristaltisme) qui recouvrent sa muqueuse est déficient.
  • l'arrêt ou le ralentissement de la migration de l'œuf peuvent être dus à un antécédent inflammatoire ou être liés à une malformation génitale.
  • l'empêchement de la migration peut tout simplement résulter de la grosseur de l'œuf. En effet, une anomalie de cet ordre peut bloquer le cheminement du zygote vers l'utérus.

Quelles sont les femmes concernées ?

Il existe deux types de femmes. D'un côté, le constat se porte sur celles qui sont sous un moyen contraceptif : on évoque alors un échec de la contraception. De l'autre côté, on parle plus volontiers d'un échec de la reproduction pour celles qui n'utilisent pas de contraception, dont la raison est étayée par l'infertilité ou le risque de récidive de grossesse extra-utérine.

Quand la grossesse extra-utérine est-elle détectée ?

Chaque femme peut détecter quand elle fait l'objet d'une grossesse extra-utérine par la survenue de douleurs pelviennes, des vertiges et l'apparition d'un écoulement de sang autre que les règles et en dehors de cette période (métrorragie).

L'échec de la nidation peut toucher toutes les femmes, sous contraception ou non, ce qui entraîne une grossesse ectopique. Encore faut-il arriver à localiser l'endroit où l'œuf fécondé s'est arrêté.