Santé

Vaccin conjugué

DéfinitionClassé sous :Santé , composition d'un vaccin , efficacité d'un vaccin
 
Il existe aujourd’hui trois vaccins conjugués, actifs contre Haemophilus influenzae, le méningocoque C, les pneumocoques de type A, C, Y et W135. © Phovoir

Lorsque les antigènes de l'agent infectieux présents dans un vaccin ne suffisent pas à eux seul pour produire la réaction immunitaire attendue, ils sont couplés à une protéine porteuse qui va accentuer les effets attendus. On parle alors de vaccin conjugué.

Ce type de vaccin est utilisé quand le recours aux vaccins polysaccharidiques risque d'être inefficace. En effet, les polysaccharides, des sucres présents dans la capsule bactérienne, ne provoquent l'immunité qu'à partir de l'âge de deux ans chez l'enfant. Or certaines infections comme les méningites à méningocoques ou à pneumocoques sont particulièrement fréquentes tôt dans l'enfance.

Un vaccin conjugué, associant des sucres de capsule bactérienne à une protéine porteuse, peut conférer un pouvoir protecteur plus élevé même chez les jeunes de moins de deux ans. Ce type de vaccin représente un grand progrès par rapport aux vaccins non-conjugués, exclusivement composés des sucres de la capsule bactérienne.

Source : Interview du professeur Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations, 12 décembre 2012.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi