Santé

Méningite : l’Afrique bientôt protégée par un nouveau vaccin ?

ActualitéClassé sous :médecine , vaccin , OMS

Les 25 ministres de la santé des pays africains affectés chaque année par une épidémie de méningite, introduiront prochainement, un candidat-vaccin extrêmement prometteur dans leurs plans de lutte.

On appelle Ceinture de la méningite un ensemble de pays africains, de la Gambie à l'ouest de l'Ethiopie, situés peu ou prou sur l'équateur. En périodes d'épidémie, les taux d'infection y atteignent 800 cas pour 10.000 habitants, avec une mortalité pouvant dépasser 10%. © OMS/1998

Destination Santé avait déjà évoqué l'existence de ce candidat-vaccin, et ses multiples avantages par rapport à celui qui est actuellement utilisé. Selon l'OMS, « il confèrerait une immunité bien plus importante ». Mais son atout principal résiderait surtout dans sa capacité à immuniser les populations sur le long terme. Une qualité essentielle pour mener à bien une politique générale de prévention de la méningite en Afrique.

En effet, le vaccin actuel, dit polysaccharidique, n'est efficace que sur une durée maximale de cinq ans, ce qui nécessite de renouveler les vaccinations par des campagnes de masse extrêmement coûteuses. Autre avantage, l'immunité serait étendue aux personnes non vaccinées, vivant auprès de proches immunisés.

Grâce au soutien de la Fondation Bill and Melinda Gates et du GAVI Alliance, ce vaccin conjugué ne devrait pas peser directement sur les finances des pays concernés. Son coût (0,40 dollar la dose) sera similaire à celui du vaccin actuel. Dans un premier temps, il devrait être disponible entre 2009 et 2010 au Burkina Faso. Il devrait dans une seconde phase être distribué aux 24 autres pays de la Ceinture de la méningite (voir la carte), entre 2010 et 2015.

Cela vous intéressera aussi