Une épidémie de méningite sévit actuellement en Afrique. On compte déjà 639 morts mais elle pourrait faire bien d’autres victimes. L’OMS tente d’éviter la propagation, elle invite quiconque qui doit se rendre dans cette région du monde à se faire vacciner.
Cela vous intéressera aussi

Du 1er janvier au 11 mars, 6.685 cas de méningiteméningite dont 639 mortels, ont été enregistrés en Afrique. Plus précisément dans les pays de la ceinture africaine de la méningite, qui s'étend d'est en ouest, du Sénégal à l'Éthiopie. Plus de 300 millions d'Africains sont ainsi menacés.

D'où l'urgence des campagnes de vaccinationvaccination actuellement menées par l'OMS et ses partenaires du Groupe international de coordination pour la fourniture de vaccinsvaccins contre la méningite épidémique. L'Organisation mondiale de la santé indique surveiller étroitement la situation épidémiologique, en collaboration avec ses partenaires et les ministères de la Santé des pays affectés.

Cette carte du monde situe les lieux où les épidémies de méningite sont les plus fréquentes. En rouge vif est matérialisée la ceinture africaine, mortellement touchée chaque année. © Leevanjackson, Wikipédia, DP

Cette carte du monde situe les lieux où les épidémies de méningite sont les plus fréquentes. En rouge vif est matérialisée la ceinture africaine, mortellement touchée chaque année. © Leevanjackson, Wikipédia, DP

Vaccin contre la méningite obligatoire

L'organisation insiste sur le fait que « les personnes prévoyant de se rendre dans les pays de la ceinture africaine de la méningite doivent se procurer des vaccins les protégeant contre les quatre sérogroupes responsables des épidémies (vaccin tétravalent A,C,Y,W135) ».

La méningite est une infection des méningesméninges qui enveloppent le cerveau et la moelle épinièremoelle épinière. Elle se transmet par les gouttelettes de salivesalive. Les symptômessymptômes les plus communs sont une raideur douloureuse de la nuque, une forte fièvrefièvre, une sensibilité à la lumièrelumière, des maux de tête et des vomissements.