La protéine porteuse a comme propriété de rendre un haptène immunogène. © Phovoir

Santé

Protéine porteuse

DéfinitionClassé sous :médecine , Protéine porteuse , réponse immunitaire

Une protéine porteuse est une protéine qui permet de rendre un haptène (peptide, polysaccharide) immunogène, c'est-à-dire capable d'induire une réponse immunitaire adéquate. Lorsque les fragments antigéniques sont de petite taille ou sont formés par des sucres -- les spécialistes les appellent alors des haptènes, -- ils ne sont que peu immunogènes. Autrement dit, ils se montrent peu capables de provoquer une réponse immunitaire performante. Ils ne permettent donc pas à l'organisme de fabriquer des anticorps en quantités suffisantes pour le protéger. Pour que ces haptènes deviennent immunogènes, il est nécessaire de les coupler à une molécule plus grosse : une protéine porteuse.

Lors de la vaccination, une préparation antigénique dérivée ou similaire à l'agent infectieux est présentée à l'organisme. Objectif : lui faire produire une réponse immunitaire. Mais dans certains cas, des fractions « sucrées » de bactéries responsables de pneumonies ou de méningites par exemple -- des pneumocoques ou méningocoques -- sont trop petites pour induire cette réponse.

Il est donc nécessaire de les coupler à une protéine dite « porteuse ». Celle-ci va transporter la fraction antigénique de la bactérie, et favoriser une réponse plus intense, plus durable et plus précoce de l'organisme. L'ensemble forme ce qu'on appelle un vaccin conjugué.

Source :

  • interview de Brigitte Autran, chef du département d'immunologie de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, 30 janvier 2013 ;
  • interview d'Hervé Bazin, membre de l'Académie nationale de médecine, 11 février 2013.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi