Cela vous intéressera aussi

Le méningocoque Neisseria meningitidis est l'agent responsable de la méningite cérébrospinale et de la méningococcémie. Il s'agit d'une bactériebactérie Gram négative découverte par le médecin autrichien Anton Weichselbaum en 1887.

Il existe plusieurs types de méningocoques responsables de la méningiteméningite. En France, les principaux types présents correspondent aux sérotypes B et C et une vaccinationvaccination est proposée. Celle contre le sérogroupe C fait partie du calendrier vaccinal pour les personnes de 1 à 24 ans. La vaccination contre le sérotype B est proposée en cas d'épidémieépidémie et, à tout moment, pour les groupes à risques.

Transmission de la maladie et épidémies

Neisseria meningitidis est un germe pathogènepathogène qui se transmet par contact direct, par voie aérienne, par des éternuements ou par la salivesalive. Le méningocoqueest une bactérie qui peut résider dans le neznez et la gorge de sujets sains qui sont simplement porteurs des germes.

Le risque de contaminationcontamination augmente dans les situations de promiscuité, en collectivité ou au sein de la famille, et quand le système immunitairesystème immunitaire est fragilisé, par exemple pendant une épidémie de grippegrippe. Les individus les plus touchés par la maladie sont les jeunes enfants et les adolescents. La bactérie est responsable d'infections sporadiques en France ou d'épidémies meurtrières, par exemple en Afrique.