L'Union européenne vient d'autoriser la mise sur le marché du vaccin contre la méningite, le Bexsero. Une bonne nouvelle, puisqu’il est le premier à protéger contre le méningocoque B, une souche très virulente qui peut s’avérer mortelle en une journée.
Cela vous intéressera aussi

Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a annoncé mardi 22 janvier que l'Union européenne avait donné son feufeu vert à la commercialisation du Bexsero, le premier vaccin contre le méningocoque B, à l'origine de nombreuses méningites. La Commission européenne a autorisé l'utilisation de ce vaccinvaccin chez les enfants âgés d'au moins deux mois, a précisé Novartis dans un communiqué.

À la suite de l'obtention de l'autorisation de mise sur le marché, les États membres de l'UE évalueront le Bexsero en vue de son éventuelle inclusion dans les programmes nationaux de vaccination et, le cas échéant, dans les systèmes de remboursement. « Novartis coopère déjà avec les autorités souhaitant une mise en œuvre rapide de ce vaccin », a indiqué le groupe pharmaceutique suisse dans ce même communiqué.

Redoutée par les parents et les médecins, l'infection provoquée par le méningocoque B est difficile à diagnostiquer et peut tuer en l'espace de 24 heures ou laisser de graves séquellesséquelles. Le risque d'infection est le plus grand chez les nourrissons.