L'otite du baigneur est l’autre nom donné à l’otite externe. © @evening_tao, Freepik
Santé

Otite du baigneur : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Santé , Corps humain , maladie

Malgré son nom, elle n'est pas seulement réservée aux baigneurs. L'otite dite « du baigneur » est une infection bactérienne ou fongique de l'oreille externe, et l'eau n'est que l'un des facteurs qui peuvent la causer. L'otite du baigneur est l'autre nom donné à l'otite externe. Contrairement à une otite moyenne qui touche la partie médiane de l'oreille (derrière le tympan), l'otite du baigneur est localisée dans le conduit auditif, entre le tympan et l'extérieur de l'oreille.

On reconnaît que l'on souffre d'une otite externe si le fait d'appuyer sur l'oreille (au niveau du tragus) ou de la tirer provoque une douleur. Selon la gravité de l'infection, les symptômes peuvent varier de douleurs et démangeaisons du conduit auditif, écoulements de pus jaune verdâtre, rougeurs et gonflements de l'oreille externe, à une réduction, voire une perte temporaire de l’audition.

L'otite du baigneur touche la partie externe de l'oreille, en particulier le conduit auditif situé entre le tympan et le pavillon de l'oreille. © Chittka L, Brockmann, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.5

Si l'otite externe est aussi appelée otite du baigneur, c'est qu'elle est souvent associée à la baignade et l'été car c'est en saison estivale et chez les amateurs de natation qu'elle est la plus fréquente. Pourtant, une accumulation d'eau dans l’oreille n'est pas le seul facteur qui peut déclencher une otite.

L’otite du baigneur : une infection de l’oreille externe 

Une otite externe est une inflammation du conduit auditif causée par une infection bactérienne dans 90 % des cas, fongique dans 10 % des cas.

En temps normal, le cérumen, cire présente dans l’oreille externe, joue un rôle de barrière protectrice contre une intrusion d'agents pathogènes comme les bactéries ou les champignons. Son pH maintenu à 5 fait de l'oreille externe un milieu acide peu favorable au développement bactérien. Si la peau du conduit auditif est grattée ou que le cérumen est enlevé, l'oreille devient alors un terrain plus favorable à l'infection par les bactéries ou les champignons.

Dans le cas de baignades (ou de douches) trop fréquentes, c'est donc l'exposition prolongée à l'eau qui réduit la barrière de cérumen, augmente le pH, et détruit la barrière épithéliale de la peau. L'intrusion sous la peau et l'infection devient plus facile pour les bactéries présentes dans l'eau : on souffre alors d'une otite du baigneur. 

Une augmentation d'humidité dans l'oreille est un autre facteur déclencheur d'otites, en rendant le terrain plus propice au développement de champignons. Une blessure de la peau avec un objet extérieur (coton-tige, doigt...) ou même des maladies de la peau (eczéma, psoriasis) au niveau de l'oreille peuvent également prédisposer aux otites externes.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Se gratter l’oreille… oui mais sous IRM !  Un comédien accepte de se faire filmer en se grattant l’oreille. Seulement, il est sous IRM. Les images collectées en font un petit film original. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !