Quel lien entre le déplacement des cristaux de l'oreille interne et les vertiges ? © Aliaksandr Marko, Adobe Stock

Santé

Comment traiter les vertiges dus aux cristaux dans l'oreille interne

Question/RéponseClassé sous :oreille interne , organe , vertiges
 

L'oreille est un organe qui intervient dans l'équilibre de notre corps, mais parfois les cristaux de l'oreille interne se déplacent et entraînent des vertiges. Comment poser un diagnostic et soigner ces vertiges ?

Deux vertiges sur trois sont causés par un problème dans l'oreille interne. Le vertige le plus fréquent est aussi connu sous le nom de « vertige de position ». Le VPPB (vertige positionnel paroxystique bénin) se caractérise par des vertiges ressentis lors de mouvements de tête brusques ou de rapides changements de position. Quatre millions d’adultes (principalement des femmes) sont touchés par cette condition chaque année. Heureusement, des traitements très efficaces existent : dans plus de 80 % des cas, les vertiges disparaissent après une seule manipulation. Seul un oto-rhino-laryngologiste (ORL) peut poser le diagnostic avec précision et déterminer les causes des vertiges et la thérapeutique à envisager, voire diriger ensuite le patient vers un professionnel de l’audition, comme les audioprothésistes Unisson, notamment pour faire un contrôle auditif.

Comment détecter la présence de cristaux flottants dans les oreilles ?

Pour que notre corps reste en équilibre, notre cerveau utilise les informations transmises par nos yeux, nos oreilles et les capteurs proprioceptifs de nos pieds. S'il y a un manque de cohérence dans les signaux reçus, le cerveau n'arrive plus à comprendre ces informations : la personne peut alors souffrir de vertiges ou d’étourdissements, pouvant mener à la chute. Certains de ces vertiges peuvent être très sérieux. Même s’ils peuvent être très désagréables, les VPPB sont quant à eux bénins, comme leur nom l’indique. 

Les vertiges peuvent être causés par un problème dans l'oreille interne. © Kleberpicui, Adobe Stock

Quels symptômes ?

Les symptômes classiques des vertiges dus à la présence de cristaux flottants dans les oreilles sont les suivants :

  • il s’agit d’un vertige (et non d'un étourdissement). La personne est comme prise dans un tourbillon : la pièce tourne, ou la personne a l'impression de tourner sur elle-même ;
  • la personne souffre d’un vertige lorsqu’elle passe d’une position haute à une position couchée ou d’une position couchée à une position assise. Des symptômes apparaissent également lors de mouvements de tête soudains ;
  • le vertige va en s’amplifiant, avant de disparaître ;
  • il est accompagné de nystagmus (mouvement involontaire et saccadé du globe oculaire) ;
  • il ne provoque pas de douleur ou de perte auditive ;
  • les crises se répètent sur plusieurs jours.

Les personnes les plus touchées sont les femmes de plus de 50 ans. Le traitement des vertiges liés à la présence de cristaux flottants dans l'oreille interne est assez simple et très efficace. Sans traitement, les vertiges disparaissent d'eux-mêmes après une semaine à 10 jours chez un tiers des malades.

Pourquoi les cristaux de l'oreille interne se déplacent-ils ?

Le vestibule de l'oreille interne est composé de trois canaux semi-circulaires remplis d'un liquide, appelé l'endolymphe. Ces canaux sont tapissés de cristaux de carbone de calcium, les otoconies ou otolithes. Parfois, ces cristaux se détachent de la masse gélatineuse à laquelle ils sont attachés, et se mettent à flotter et à migrer le long du canal de l'oreille interne.

La raison reste parfois inconnue mais il existe trois causes principales possibles. Le détachement des cristaux peut être le résultat d'un traumatisme, parfois ancien (coup ou chute, choc violent, traumatisme crânien...). Parfois, une inflammation ou une infection peut être en cause : le traitement de ces vertiges dus aux cristaux flottants dans l'oreille interne suppose alors l'utilisation d'anti-inflammatoires ou d’anti-infectieux. Ils peuvent aussi être dus à des malformations ou à des déformations du canal, ou à la présence de fistules péri-lymphatiques dans le vestibule de l'oreille interne. Le vieillissement général semble également être un facteur aggravant, ainsi que l'apparition de la ménopause chez la femme.

En cas de vertiges sérieux ou récurrents, il est important de consulter un spécialiste. Seul un examen clinique pourra déterminer avec certitude la cause et le traitement des vertiges liés à la présence de cristaux flottants dans l'oreille interne. 

Comment faire passer un vertige positionnel ?

La première chose à faire est de s'allonger rapidement sur le dos. Les vertiges positionnels, lorsqu’ils atteignent leur paroxysme, peuvent être très violents : il est important d'agir vite afin de limiter leur amplitude. Une fois allongé, soulevez la nuque et le haut du dos avec deux coussins, en relâchant la tête légèrement vers l'arrière. Tournez la tête et maintenez-la vers la droite quelques secondes, puis répétez l’opération à gauche. Mettez-vous ensuite lentement en position assise.

Lorsqu’ils sont associés à une douleur à la tête, les vertiges causés par la présence de cristaux flottants dans l'oreille interne nécessitent parfois un traitement en urgence. Ils peuvent aussi être accompagnés de nausées et de vomissements, et peuvent provoquer une chute. Dans ce cas, un traitement de fond sera nécessaire (à base d'antiémétiques et d’antalgiques). 

Un vertige n'est pas anodin. Une fois la crise passée, il est indispensable de consulter un professionnel de la santé auditive.

Quel traitement pour les vertiges dus au déplacement de cristaux dans l’oreille interne ?

Le traitement classique de ces vertiges consiste en une manipulation par un kinésithérapeute. Le but est d'accélérer la migration de ces cristaux vers un réceptacle de l'oreille interne, qui leur permettra d'une part de stopper leur déplacement, et d'autre part d’être naturellement dégradés par l’organisme.

Comment soigner ces vertiges de l’oreille interne ? Différentes manipulations existent : elles sont choisies en fonction de l’oreille touchée et du canal atteint. Elles doivent impérativement être pratiquées par un professionnel : très précises dans leur exécution, elles peuvent augmenter la sensation de vertige dans un premier temps. Ces techniques sont souvent désagréables et nécessitent un suivi régulier après manipulation. Mais elles sont aussi très efficaces : sur plus de huit sujets sur dix, les vertiges s'arrêtent après une seule séance. Parfois, des séances de rééducation cérébrale sont également conseillées : elles permettent d'aider le cerveau à se reprogrammer à l'aide de gestes simples et de pratiques régulières. Après les manœuvres libératoires, les mouvements de tête rapides sont proscrits et la position de sommeil doit être adaptée, pour fixer les cristaux à leur nouvelle place.

Parfois, gérer les symptômes de cette condition dans l’immédiat est tout aussi important qu’en corriger la cause plus tard. Des actions peuvent être prises qui peuvent aider les malades à se sentir mieux. Par exemple, se positionner différemment, changer lentement de position, s’allonger si on ressent les premiers signes de malaise. Pour minimiser les vertiges dus au déplacement de cristaux dans l’oreille interne, certains particuliers se tournent vers des traitements homéopathiques, ou autres remèdes dits « naturels », dont l’efficacité reste néanmoins encore à prouver.

Les VPPB ne sont pas une fatalité. Si leur cause n'est pas toujours évidente, le traitement de ces vertiges est quant à lui très efficace. La plupart du temps, ils disparaissent rapidement sans laisser de traces. Une fois la crise passée, il est important de consulter un spécialiste pour recevoir une confirmation de diagnostic, et la prescription d'un traitement adapté.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !