Comme les chats, les humains remuent les oreilles pour mieux entendre

Classé sous :Corps humain , oreille , oreille externe

L'expression « tendre l'oreille » est, bien entendue, imagée, car nos oreilles restent bel et bien fixées sur notre crâne. Mais est-ce bien certain ? De nombreux animaux, comme le chat, le chien, le cheval ou le lapin, bougent leurs oreilles en fonction des sons qui attirent leur attention. Des chercheurs allemands viennent aujourd'hui de découvrir que c'est également le cas pour les humains : comme ces animaux, nos oreilles s'orientent de façon imperceptible en direction du son.

Les chercheurs ont équipé des volontaires de capteurs mesurant l'activité électrique des muscles de l'oreille et les ont filmés avec une caméra haute définition amplifiant les mouvements. Ils ont ainsi constaté que les muscles autour des oreilles s'animent en direction d'un stimulus sonore, et que les oreilles effectuent des micro-mouvements vers le haut ou vers l'arrière du bord supérieur du pavillon.

« Ce système d'orientation rudimentaire résulte sans doute d'un vestige de l'évolution », relate Danial Strauss, neuroscientifique à l'université de Saarland et auteur de l'étude parue dans eLife. On ignore en revanche pourquoi l'Homme a perdu cette capacité à faire bouger ses oreilles.

Cette découverte pourrait être d'une grande utilité dans la mise au point d'aides auditives : en interprétant instantanément l'activité électrique des muscles de l'oreille, le processeur pourrait ajuster les microphones directionnels en conséquence tout en supprimant les sons indésirables.

Les muscles autour de nos oreilles sont stimulés par le son. © AlexandreNunes, Adobe Stock