Cela vous intéressera aussi

ProtéineProtéine naturelle fabriquée par les cellules de l'organisme et qui exerce des effets variés sur les cellules du système immunitairesystème immunitaire. Elle active notamment les macrophagesmacrophages (phagocytosephagocytose) et possède des propriétés antivirales, antiprolifératives et antifibrotiques.

Les interférons inhibent la prolifération des cellules et stimulent les défenses immunitaires ; certains interférons sont produits aujourd'hui industriellement et utilisés en médecine, par exemple dans le cadre du traitement de quelques formes de cancercancer ou de sclérose en plaquesclérose en plaque.

En cancérologiecancérologie, l'interféron a une place dans le traitement de certaines tumeurstumeurs : cancer du reincancer du rein, leucémiesleucémies, lymphomeslymphomes, myélomemyélome (forme de cancer de la moelle osseusemoelle osseuse) ou mélanome. On l'utilise à doses variables, selon les indications, par injections sous-cutanées.

Les effets indésirables : Il s'agit, le plus souvent, d'un syndromesyndrome " pseudo-grippal " avec fièvrefièvre, courbaturescourbatures, fatigue, analogue à la grippegrippe et cédant au paracétamolparacétamol. A noter la possibilité non exceptionnelle de troubles du caractère ou même de dépression nerveuse, parfois sévère. On peut associer dans certains cas l'interféron à une chimiothérapiechimiothérapie (cancers de la peau, cancers évolués du col utérin).