au sommaire


    Cela vous intéressera aussi

    [EN VIDÉO] Kezako : comment générer facilement de l’électricité Il existe de nombreuses façons de générer du courant mais la première de toutes est...

    Le terme électrocution correspond au décès consécutif au passage d'un courant électrique dans le corps humain, mais aussi dans le corps d'un animal. Il est souvent employé à tort à la place du terme électrisationélectrisation qui est le terme générique à utiliser lorsque l'électricité traverse le corps humain. En France, le nombre d'électrocutions qui surviennent chaque année est estimé à 200. Dans certains États des États-Unis, on recourt à l'électrocution pour exécuter des prisonniers condamnés à mort.

    Conséquences de l’électrocution

    L'électrocution peut survenir de différentes manières. Le décès peut en effet être causé par une fibrillation ventriculaire, par une contraction spontanée des muscles respiratoires, par d'importantes brûlures et autres symptômes traumatiques comme une chute.

    Le corps humain possède une capacité de résistance de 25 milliampères en moyenne. Mais cette capacité peut être altérée en fonction des conditions : état de la peau, nature du sol, port de vêtements isolantsisolants, prise de médicaments, etc. C'est en tout cas au-delà de la capacité de résistancerésistance de l'individu à l'instant t que l'électricité devient potentiellement mortelle.

    L’arrêt cardiaque peut survenir lorsqu’un courant de 50 mA traverse le corps pendant 1 seconde ou lorsqu’un courant de 100 mA le traverse pendant seulement 0,5 seconde. Au-delà de 500 mA, la durée n’est plus guère importante. C’est généralement l’électrocution immédiate. © helenedevun, Fotolia
    L’arrêt cardiaque peut survenir lorsqu’un courant de 50 mA traverse le corps pendant 1 seconde ou lorsqu’un courant de 100 mA le traverse pendant seulement 0,5 seconde. Au-delà de 500 mA, la durée n’est plus guère importante. C’est généralement l’électrocution immédiate. © helenedevun, Fotolia

    Les accidents par électrocution

    L'électrocution survient lorsqu'un membre du corps humain -- une main, le plus souvent -- est en contact avec une source d'électricité et que celle-ci peut circuler jusqu'à un point de sortie -- le plus souvent le sol. Les électrocutions peuvent aussi bien survenir à la maison qu'au travail ou après que l'individu a été touché par la foudrefoudre.

    Il existe deux types d'accidentsaccidents par électrocution : ceux provoqués par un courant inférieur à 1.000 volts correspondent le plus souvent à des accidents domestiques et ceux provoqués par un courant supérieur à 1.000 voltsvolts arrivent majoritairement sur le lieu de travail.

    Il est par ailleurs à noter qu'un même courant pourra, dans certains cas, ne provoquer qu'une légère électrisation -- contact avec du 220 V, mains sèches et pieds chaussés sur un sol sec -- ou un arrêt cardiaquearrêt cardiaque -- mains et pieds humides sur un sol mouillé.