Le buis est un arbre ou un arbuste aux feuilles persistantesfeuilles persistantes. Souvent planté à l'intérieur des jardins ou des parcs, il est apprécié pour ses qualités ornementales. Ses rameaux vert foncé portent des feuilles opposées ovales. Ses fleurs d'un jaune verdâtre apparaissent vers le mois de mars. Originaire d'Europe méridionale, son boisbois est compact et très dur. À tel point qu'il est souvent utilisé en gravuregravure, ou pour la fabrication d'instruments de musique.

Le buis contient surtout des alcaloïdesalcaloïdes, des huiles essentielleshuiles essentielles et des taninstanins. Les parties utilisées en phytothérapiephytothérapie sont les feuilles, dont le goût est amer. Séchées, elles sont ensuite préparées en infusionsinfusions.

Le buis, pour lutter contre la fièvre… et la chute des cheveux

Jadis, le buis était utilisé pour remplacer la quininequinine en cas de paludismepaludisme. Ses feuilles ont en effet une action fébrifuge - elles font chuter la fièvrefièvre - en cas d'hyperthermie ou d'inflammationinflammation des voies biliaires et urinaires. Administrée par voie interne, cette plante serait un puissant cholagogue. C'est-à-dire qu'elle facilite l'évacuation de la bilebile vers l'intestin. Sans doute à ce titre, elle s'avérerait également efficace contre certaines affections hépatiques. En applicationapplication externe, les feuilles sont utilisées pour préparer des compresses contre les douleursdouleurs rhumatismales, la gouttegoutte et les éruptions cutanées. Enfin le buis exercerait également des effets bénéfiques sur le cuir chevelucuir chevelu. Se frictionner le crânecrâne avec une lotion à base de buis paraît-il, permettrait de prévenir la chute des cheveux et de lutter contre les pellicules.

Source : Plantes médicinales, Gründ