Cela vous intéressera aussi

Une leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) correspond à une accumulation dans le sang et la moelle osseusemoelle osseuse de clonesclones de lymphoblastes (ou blastes lymphoïdeslymphoïdes), des précurseurs immatures de lymphocytes B ou T. Elle est différente de la leucémie aiguë myéloblastiqueleucémie aiguë myéloblastique.

La leucémie aiguë lymphoblastique de type B

La prolifération de ces cellules est rapide, d'où le terme de « leucémieleucémie aiguë ». Ces lymphoblastes peuvent s'infiltrer dans d'autres tissus. La maladie touche plus souvent des enfants que des adultes et les LAL de type B sont plus fréquents que ceux de type T.

Les symptômes d'une leucémie aiguë lymphoblastique

Les symptômessymptômes comprennent de la fatigue, des saignements spontanés, des douleursdouleurs osseuses et articulaires, une anémieanémie, de la fièvrefièvre, l'apparition de ganglions lymphatiquesganglions lymphatiques. Une anomalie génétiquegénétique ou chromosomique touchant spontanément un gènegène de régulation est généralement la cause de cette pathologiepathologie. Le traitement utilise la chimiothérapiechimiothérapie.

Cas du lymphome de Burkitt

Le lymphomelymphome de Burkitt est une LAL touchant des cellules lymphoïdes de type B. Elle est généralement liée à une translocationtranslocation chromosomique qui met en contact l'oncogèneoncogène c-myc avec des séquences régulatrices de certains gènes, d'où une suractivation du gène c-myc. Le lymphome de Burkitt est associé à une infection par le virusvirus EBV (virus d'Epstein-Barrvirus d'Epstein-Barr).