Cela vous intéressera aussi

La cytidine est un nucléosidenucléoside qui est issu de la condensationcondensation de cytosinecytosine et de riboseribose, sous sa forme D. Le ribose est une moléculemolécule constituée de cinq éléments de carbonecarbone, composant l'ARNARN utilisé dans la transcriptiontranscription génétique. 

La cytidine, en plus de constituer des acides nucléiquesacides nucléiques, peut servir de substratsubstrat pour la synthèse des nucléotidesnucléotides de la pyrimidine.

À quoi sert la cytidine ?

La biosynthèse du phosphate le plus abondant dans le cerveaucerveau nécessite de la phosphocholine et du triphosphate de cytidine (CTPCTP). L'enzyme qui convertit la CTP en CDP-choline endogèneendogène est insaturée en niveaux physiologiques de cytidine triphosphate (CTP) dans le cerveau. La CTP est une enzymeenzyme de transfert de groupements de phosphate.

L’APOBEC

L'APOBEC est une famille d'enzymes qui a été découverte pour changer les cytidines en ARN ou en ADN. APOBEC est l'acronyme de l'anglais « apolipoprotein B mRNA editing enzyme, catalytic polypeptide-like », il constitue une famille de cytidine.

L'édition de l'ARNmARNm est un procédé qui permet de générer une grande diversité de protéinesprotéines. Les membres de cette famille sont des enzymes d'édition de C-vers-U, c'est-à-dire de Cytidine en Uridine. Le domaine N-terminal des protéines de type APOBEC est le domaine catalytique, tandis que le domaine C-terminal est un domaine pseudocatalytique.

L'enzyme de création de l'ARNm, fournit aux cellules une activité antirétrovirale intracellulaire qui est associée à une mutation de l'ADNADN viral. En fait, cet enzyme appartient à une famille de protéines de vertébrésvertébrés qui contiennent une ou deux copies d'un motif de séquence unique aux cytidines.