Santé

Viagra : la petite pilule bleue a du coeur

ActualitéClassé sous :vie , viagra , coeur

-

Le citrate de sildénafil, la molécule commercialisée sous le nom de Viagra pour le traitement des troubles de l'érection, pourrait également se révéler efficace contre une maladie cardiaque chronique.

Représentation du citrate de sildénafil
© Placide - Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

Grâce à elle, des chercheurs de l'Ecole de Médecine Johns Hopkins (Maryland) ont en effet réussi à limiter - et même à corriger - le développement d'une hypertrophie cardiaque chez des souris dont le coeur était soumis à une surcharge de pression importante. Chez l'homme, l'hypertrophie cardiaque est souvent lié à l'hypertension artérielle et constitue un facteur majeur d'insuffisance cardiaque chronique.

David Kass et ses collègues - dont les travaux ont été publiés dans la revue Nature Medicine - ont choisi d'étudier le sildénafil parce qu'il inhibe une enzyme (la phosphodiestérase 5), elle-même impliquée dans l'inactivation d'une molécule "anti-stress" pour le coeur (la guanosine monophosphate cyclique).

© Gzav - Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

L'administration du sidénafil, jusqu'à deux semaines après l'apparition de l'hypertrophie, leur a ainsi permis d'obtenir une amélioration de la fonction cardiaque des souris en terme de contractilité par exemple. Un projet d'essai clinique a d'ores et déjà été élaboré par les chercheurs afin de vérifier s'il est possible d'obtenir les mêmes effets chez l'homme. Pfizer, qui commercialise le Viagra, n'était pas associé à l'étude.

Cela vous intéressera aussi