Santé

La pilule fait-elle inéluctablement grossir ?

Question/RéponseClassé sous :Sexualité , pilule , changer de pilule
Quelle est la réelle prise de poids qu'engendre la pilule ? Faut-il en changer pour retrouver la ligne ? © Marc Dietrich, Fotolia

La pilule est le contraceptif le plus répandu. Aujourd'hui dans le monde, plus de 100 millions de femmes l'utilisent régulièrement. Mais elle a la réputation de faire grossir. Qu'en est-il réellement ?

Une étude menée en France auprès de 3.600 femmes de 15 à 45 ans, réalisée par l'institut Sofres Santé, nous en dit plus sur les conditions réelles d'utilisation de la pilule aujourd'hui. Elle ouvre également des pistes intéressantes pour une meilleure connaissance des effets indésirables de la contraception orale. Et donc en faveur de leur maîtrise...

Une femme sur deux estime pourtant que la pilule possède des effets indésirables gênants. Au chapitre des doléances, la prise de poids et la rétention d'eau figurent en bonne place.

Pilule : une femme sur trois prend du poids

À en croire bien des médecins, elles auraient tort. Car on assure, ici et là, que grâce aux pilules moins dosées en oestrogènes, grâce aux nouveaux progestatifs, la pilule ne fait normalement plus grossir. Et que s'il y a prise de poids il faut chercher ailleurs, dans son comportement alimentaire ou dans l'arrêt du tabac, par exemple.

Selon l'enquête, une femme sur trois sous pilule en 2001 dit avoir pris du poids depuis qu'elle a adopté cette méthode contraceptive. Elles sont 35 % parmi les moins de 25 ans, et 29 % dans la tranche d'âge de 25 à 45 ans. Elles assurent avoir pris entre 1 kg et 20 kg de poids, avec une moyenne qui se situe autour de 3,4 kg ! En fait, une femme sur deux a pris au moins 2 kilos.

Prise de poids et pilule : un lien avec l'âge, la durée de la prise ?

L'enquête menée par la Sofres révèle que quel que soit le type de pilule utilisé, la fréquence de la prise de poids est stable. La durée d'utilisation de la pilule - avec tout de même des extrêmes à 1 an et 11 ans voire davantage - paraît également sans incidence. Enfin, aucune différence n'a été observée en fonction de l'âge auquel les femmes ont adopté pour la première fois cette forme de contraception. Il faut donc affiner la recherche. Et surtout, chercher ailleurs...

Changer de pilule ?

Une constatation à noter : plus on change souvent de pilule (tous les ans ou tous les deux ans), plus on se plaint de prendre de poids. Chez celles qui avaient attendu trois ans ou plus pour changer de pilule en effet, la prise de poids s'est avérée moins fréquente, avec un taux de 22 % au lieu de 27 %. Enfin côté « bonnes nouvelles », signalons d'abord que près de la moitié des femmes (47 % des cas) qui ont changé de pilule ont malgré tout constaté une amélioration. Ensuite, différentes publications scientifiques font état d'un nouveau progestatif, la drospirénone. Celui-ci, en s'opposant à la rétention hydrosodée induite par l'ethynil estradiol, aurait montré un meilleur contrôle de la prise de poids.

Cela vous intéressera aussi