Santé

Premier médicament à stopper la transmission de maladies sexuellement transmissibles

ActualitéClassé sous :vie , mst

-

Lors de la réunion de l'American Society for Microbiology qui s'est tenue à San Diego (Californie, Etats-Unis), les chercheurs en virologie de l'Université de Washington à Seattle ont présenté des résultats significatifs obtenus dans le cadre de l'évaluation d'un traitement de l'herpès génital de type 2 qui est une maladie sexuellement transmissible.

Environ 45 millions d'Américains souffriraient de cette maladie, mais 90% des personnes infectées ne le savent pas, les symptômes observables et désagréables ne se développant que rarement.

L'équipe de l'Université de Washington a étudié l'effet du Valtrex, un médicament pris quotidiennement, sur 1 484 couples dont l'un des deux partenaires est infecté par le virus. Chez le groupe traité avec ce médicament, seulement 2% ont transmis le virus à leur partenaire, contre 4% dans le groupe recevant un placebo.

Les chercheurs soulignent que les deux groupes participant à cette expérience ont reçu les mêmes informations quant à l'utilisation du préservatif, jusqu'alors le seul moyen de protection, même très partielle, pour lutter contre l'infection.

Beaucoup de spécialistes du sida estiment aujourd'hui que la transmission de l'HIV est ralentie au moins partiellement grâce aux traitements mis au point pour lutter contre le SIDA. Aussi une étude approfondie sur cette hypothèse est-elle d'ores et déjà envisagée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi