Santé

Préservatif

DéfinitionClassé sous :médecine

Le préservatif masculin (appelé également capote, condom...) est largement utilisé comme mode de contraception et également comme protection contre les infections sexuellement transmissibles et contre l'infection par le VIH. C'est une gaine très fine en latex le plus souvent, qui est mise et déroulée sur le pénis en érection et le recouvre totalement. Il existe également des préservatifs en polyuréthane utilisables notamment en cas d'allergie au latex. Différents modèles de préservatifs sont disponibles : lubrifiés ou non, avec ou sans réservoir, de texture plus ou moins fine. Ils doivent répondre aux normes européennes (CE).

L'efficacité dépend d'une utilisation correcte, conforme aux consignes d'utilisation de chacun d'entre eux. Ils doivent être utilisés lors de chaque rapport sexuel, mis en place pendant l'érection de manière à envelopper le pénis et empêcher tout contact entre le sperme et les voies génitales de la femme. Ils doivent être posés avant tout début de pénétration, et maintenus au moment du retrait. Ils sont à usage unique. Dans les conditions correctes d'utilisation et après apprentissage (il peut être utile d'essayer tout seul, au calme chez soi), leur efficacité est de 80 à 90%.

En pratique ce moyen de contraception ne nécessite pas de prescription. Les préservatifs sont en vente libre dans les pharmacies, les grandes surfaces, les distributeurs publics. Ils ne sont pas remboursés. Ils sont vendus sous emballage, prêts à l'emploi. Selon les marques et les modèles, la quantité de préservatifs par boîte est variable.

C'est le seul moyen contraceptif réversible qui relève de la responsabilité du partenaire masculin. Son efficacité contraceptive n'étant pas totale, il est recommandé de l'associer à d'autres moyens contraceptifs : pilule, spermicides...

Le préservatif protège les deux partenaires des infections sexuellement transmissibles et de l'infection par le VIH.

Cela vous intéressera aussi