Santé

L'espadon n'a pas froid aux yeux !

ActualitéClassé sous :vie , espadon , rétine

Certains poissons comme l'espadon utilisent des mécanismes, pourtant très coûteux en énergie, afin de maintenir leur cerveau et leurs yeux au chaud. Et on vient enfin de comprendre pourquoi...

www.phuket-thailande.com L'espadon n'a pas froid aux yeux ! Méfiez-vous qu'il ne vous tape pas dans l'oeil...

Sur les quelques 25000 espèces de poissons qui existent à l'heure actuelle, seules 22 d'entre elles dont l'espadon, le thon, le marlin et certains requins possèdent un étonnant mécanisme physiologique de 'chauffage' des yeux logé dans un muscle de la région oculaire. Etonnant dans le sens où la perte de chaleur est énorme dans le milieu aquatique, elle est en effet plus de 3000 fois plus rapide que dans l'air ! Et un poisson comme l'espadon n'hésite pas à s'aventurer dans des zones et à des profondeurs où il fait bien frais : une eau à 3°C ne l'effraye pas si c'est là que l'attend son repas...

Ainsi, il est capable de maintenir ses mirettes (de la taille de balles de tennis !) au chaud, à une température de plus de 10 à 15°C au-dessus de celle du milieu ambiant. Mais dans quel but ? On ne parvenait pas à comprendre pourquoi il dépensait une telle énergie à faire cela, et le phénomène restait inexpliqué... jusqu'à cette étude menée par une scientifique australienne de l'Université du Queensland, Kerstin Fritsches, publiée le 11 janvier dernier dans la revue Current Biology.

A bord d'un navire de pêche, en analysant les électrorétinogrammes réalisés sur des yeux d'espadons dés leur sortie de l'eau, la biologiste et ses collègues ont découvert, que les animaux parvenaient à traiter l'information visuelle 10 fois plus vite grâce à ce système de chauffage. Autrement dit, la capacité de la rétine à capter la lumière et répondre aux stimuli sensoriels est meilleure lorsque les yeux sont réchauffés. Il est alors bien plus facile pour eux de détecter une proie, et de ne pas la manquer quelque soit la profondeur... et la température extérieure. Bref, on sait enfin pourquoi ces sublimes prédateurs des mers n'ont pas froid aux yeux !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi