Santé

Peut-on se brûler par le froid ?

Question/RéponseClassé sous :Santé , froid , brûlure

Être brûlé par le froid, c'est avant tout une question de sensation. Cependant, pour nos cellules, les conséquences du froid peuvent être les mêmes que celles du feu.

Quels sont les dangers de l’hypothermie ?  En temps normal, la température du corps humain est d’environ 37 °C. Lorsque l’on descend en dessous de 35 °C, c’est l'hypothermie. Cet état peut avoir des conséquences fâcheuses voire mener à la mort. Discovery Science nous parle des dangers de l’hypothermie au cours de cette vidéo. 

Le froid vif semble brûler la peau, nous avons parfois cette sensation. En effet, les capteurs sensoriels qui sont activés par grand froid (températures inférieures à -20 °C) se situent à proximité de ceux activés par grande chaleur (température supérieure à 44 °C).

Gelure ou brûlure, le cerveau peut confondre

Le cerveau est donc susceptible de confondre une alerte gelure avec une alerte brûlure. Toutefois, le simple fait de constater que nos mains sont plongées dans la neige peut rétablir la vérité.

Le froid ne brûle donc pas ? Non, mais à l'extrême il gèle et finalement, pour nos cellules, le résultat est le même. Si le cerveau peut initialement se tromper sur les causes, il reste lucide concernant les conséquences.

Cloques et rougeurs dues au froid

Lorsque le corps se sent agressé par le froid, il mobilise un maximum de sang pour irriguer les organes vitaux et leur garantir un bon fonctionnement. L'afflux sanguin vers les extrémités est ainsi limité et celles-ci blanchissent. Les cellules superficielles qui ne sont plus maintenues à 37 °C fonctionnent moins bien... jusqu'à mourir. Il se forme des rougeurs et l'eau corporelle peut s'accumuler sous la peau, formant une cloque. Comme c'est le cas lorsque l'on se brûle.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Un grand froid est susceptible de provoquer une sensation de brûlure. © Nathalie Mayer