Le corps humain fabriquerait de l'ozone, d'après des chercheurs du Scripps Research Institute (TSRI, Etats-Unis). Son rôle serait de protéger l'organisme contre les bactéries et les champignons. La découverte d'ozone dans l'organisme a constitué une surprise. Mais il semble bien que "les systèmes biologiques fabriquent de l'ozone et que l'ozone ait un effet sur ces systèmes biologiques", a déclaré le Professeur Bernard Babior, un des membres de l'équipe de chercheurs. L'ozone serait le produit d'un processus impliquant les neutrophiles et les anticorps, respectivement cellules et protéines immunitaires humaines. La présence d'ozone dans l'organisme pourrait être liée à l'inflammation. Il pourrait par conséquent avoir des prolongements en termes de traitement des maladies inflammatoires.
Cela vous intéressera aussi

La question demeure cependant de savoir comment les anticorpsanticorps fabriquent l'ozoneozone ainsi que d'autres oxydants. Les anticorps utiliseraient un matériel de départ : de l'oxygèneoxygène singulet, forme rare et excitée de l'oxygène, provenant des neutrophilesneutrophiles. Ces derniers sont de petites fabriques cellulaires d'oxygène singulet et d'autres oxydants. Lors d'une réponse immunitaireréponse immunitaire, les neutrophiles détruisent les bactériesbactéries et les champignonschampignons par le biais de ces oxydants. L'effet antibactérien des neutrophiles serait accru par les anticorps. Les neutrophiles détruisent les bactéries mais " nourrissent " aussi en oxygène singulet les anticorps, lesquels le convertissent en ozone, augmentant les moyens de défense de l'organisme.

D'autres questions se posent : les neutrophiles peuvent-ils fabriquer de l'ozone sans les anticorps ? L'ozone est-il fabriqué par d'autres cellules ? Comment cette découverte peut-elle être utilisée dans un but thérapeutique ? Les recherches continuent.

L'ozone existe naturellement dans l'atmosphèreatmosphère. Il est plus connu pour absorber le rayonnement ultravioletultraviolet au niveau de la stratosphèrestratosphère, où il se concentre dans ce qui est appelé la couche d'ozonecouche d'ozone. Son rôle dans la protection de la vie sur TerreTerre est crucial. L'ozone n'avait jamais été découvert en biologie.