Les Américains, en particulier les femmes, mangent de plus en plus. Des données sur les habitudes alimentaires d'une population âgée entre 20 et 74 ans, analysées par Centers for Disease Control and Prevention (CDC), montrent qu'entre 1971 et 2000, le nombre de calories consommées chaque jour est passé de 1542 à 1877 pour les femmes (+ 22%) et de 2450 à 2618 pour les hommes (+ 7%).
Cela vous intéressera aussi

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les Américains mangent en moyenne autant de lipideslipides et de protéinesprotéines aujourd'hui qu'en 1971.
La plupart des caloriescalories en plus proviennent donc d'une consommation plus élevée de glucides.

En cause, des portions trop grosses, des boissons trop sucrées et un grignotage fréquent en dehors des heures de repas, le tout associé à un manque d'exercice physiquephysique. Pour lutter contre ce phénomène, l'Administration Bush tente, en concertation avec l'industrie agroalimentaire, de réduire la quantité d'aliments consommés, se fixant en même temps comme objectif d'abaisser à 20% le nombre de personnes sans aucune activité physique.