L’avocat est riche en acides gras insaturés. © lblinova, Adobe Stock
Santé

Un avocat par semaine pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires

ActualitéClassé sous :maladies cardiovasculaires , coeur , Nutrition

L'avocat est synonyme de régime sain. Une étude conduite durant plus de 30 ans montre que le fruit mexicain est associé à un risque réduit de maladie cardiovasculaire.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'avocat, la face cachée de la star des salades  L'avocat est un fruit largement consommé dans le monde, et sa demande n'a fait qu'augmenter ces dernières années, mais non sans conséquences sociales, économiques et environnementales... 

Manger deux portions d'avocat, soit un fruit entier, diminue le risque de maladie cardiovasculaire. C'est la conclusion de l'étude prospective la plus importante menée sur les bienfaits du fruit star de l'alimentation dite healthy ou saine. Les scientifiques de l'école de santé publique d'Harvard, soutenus par l'American Heart Association, ont suivi pendant 30 ans plus de 100.000 professionnels de santé. Au fil des ans, ils ont répertorié 9.185 maladies coronaires et 5.290 crises cardiaques. Ces données ont été croisées avec leur région alimentaire, dont la consommation d'avocat, évaluée par un questionnaire alimentaire tous les quatre ans. Des bénéfices ont été observés chez les participants qui en consommaient une fois ou plus par semaine.

La consommation d'avocat pourrait réduire le risque de maladie cardiovasculaire. © Pixel-Shot, Adobe Stock

L'avocat associé à un risque plus faible de maladie cardiovasculaire

Les scientifiques ont calculé que les personnes qui mangent deux portions d'avocat par semaine ont, respectivement, 16 % et 21 % de risque en moins d'avoir une maladie cardiovasculaire ou coronaire, en comparaison aux personnes qui en mangent peu ou pas du tout.

En revanche, aucune association bénéfique n'a été observée pour les attaques cardiaques. Selon le modèle informatique des scientifiques, remplacer une demi-portion de margarine, beurre, œuf ou viande par la même quantité d'avocat a aussi un effet bénéfique ; une réduction de 16 à 22 % du risque de maladie cardiovasculaire. Cette étude, observationnelle, ne peut pas mettre en évidence un lien de causalité entre la consommation d'avocat et la diminution des maladies cardiovasculaires, mais seulement une association.

L'avocat contient une haute teneur en fibres, en acides gras insaturés, notamment en acides gras mono-insaturés, et d'autres composants qui ont été associés à une bonne santé cardiovasculaire. Ces dernières années, la demande mondiale d'avocat a explosé. Une popularité qui a sa face sombre, notamment environnementale, puisque l'avocat est importé de pays éloignés de l'Europe ou cultivé dans des régions arides où il a besoin d'une quantité astronomique d'eau pour se développer.


Soutenez votre média scientifique indépendant : découvrez nos formules d'abonnements !

4 bonnes raisons de s’abonner à Futura sur Patreon :

  1. Un site sans aucune publicité à partir de 3,29 euros par mois.
  2. C’est sans engagement.
  3. Des accès à des contenus prioritaires, en avant-première, rien que pour vous.
  4. Vous soutenez notre activité de la meilleure manière possible. Une réelle motivation pour nous !
Découvrez l'univers Futura sur Patreon !
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !