Chaque année, la grippe saisonnière touche 2 à 6 millions de personnes en France et cause environ 10.000 décès. La saison 2022-2023 s’annonce particulièrement sévère.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : comment lutter contre le virus de la grippe Le virus de la grippe affectionne particulièrement le froid, qui lui permet de survivre plus longtemps. L’Institut Pasteur nous dévoile, dans cette interview de Vincent Enouf, directeur adjoint du Centre national de référence de la grippe, pourquoi ce virus bien connu revient tous les ans.

Cet hiverhiver, l'épidémie de grippegrippe risque d'être plus virulente par rapport aux deux années précédentes. La forte saisonsaison grippale enregistrée en Australie au cours des derniers mois alerte sur ce qui pourrait se passer dans les prochaines semaines en France. La circulation simultanée des virus de la grippe et de la Covid-19 est à redouter en raison du risque élevé d'hospitalisations et de décès.

Les personnes les plus fragiles sont invitées à se faire vacciner contre la grippe dès le 18 octobre prochain. © Rido, Adobe Stock
Les personnes les plus fragiles sont invitées à se faire vacciner contre la grippe dès le 18 octobre prochain. © Rido, Adobe Stock

Quelles solutions pour limiter l’épidémie ?

L’adoption des gestes barrières doit se poursuivre avec le port du masque, la distanciation physiquephysique et le lavage intensif des mains. En outre, les vaccinsvaccins contre la grippe saisonnière et la Covid-19 doivent être injectés dès que possible même si l'administration concomitante ne peut être planifiée.

Voir aussi

Grippe et Covid-19 : quels sont les risques d'une co-infection ?

La campagne vaccinale débutera le 18 octobre prochain en France et sera exclusivement réservée aux personnes à risque de formes graves jusqu'au 15 novembre. À compter de cette date, toute personne pourra recevoir le vaccin contre la grippe. La vaccination antigrippale est fortement recommandée (surtout chez les personnes fragiles) pour limiter la propagation de l'infection. Même si elle n'exclut pas le risque d'être infecté par la grippe, elle limite considérablement le nombre de cas graves de la maladie.