Les gestes barrières contre la Covid-19 auraient fait disparaître la grippe ?

Classé sous :système immunitaire , grippe , Covid-19

Des chercheurs canadiens se sont intéressés aux conséquences des mesures d'atténuation telles que la fermeture des écoles et le port du masque, qui ont eu lieu au cours de la vague printanière de la Covid-19 en 2020, sur l'incidence de la grippe.

Ainsi, tous les échantillons d'écouvillons nasopharyngés soumis entre janvier 2010 et juin 2020 à un dépistage systématique du virus respiratoire au laboratoire Hamilton ont été examinés.

Selon cette étude, le taux de positivité de la grippe en 2020 a fortement diminué après la mise en œuvre d'interventions relatives à la Covid-19. En effet, au cours des semaines 12-26 de 2020, les cas de grippe étaient de 0 %. De plus, les taux de virus respiratoire syncytial, de métapneumovirus, du virus para-influenza, d'adénovirus et des rhinovirus/entérovirus ont été rapportés comme étant nuls à la semaine 14 de 2020. Ceci suggère que les mesures de santé publique auraient également pu supprimer la transmission d'autres virus respiratoires.

Chaque année, la grippe saisonnière touche deux à six millions de personnes en France et entraîne 8.000 à 10.000 décès. © Rido, Adobe Stock
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment la Covid va influer sur l'épidémie de grippe  Chaque année, la grippe saisonnière entraîne 8.000 à 10.000 décès. La saison dernière, marquée par le début de l’épidémie de SARS-CoV-2, a pourtant connu une baisse totalement inhabituelle et il est probable que cette année sera également bien différente de celles que nous connaissons habituellement.