Des chercheurs de l’université d’Oslo (Norvège) ont découvert une illusion d’optique qui trompe lourdement notre cerveau. © art_of_sun, Adobe Stock
Santé

Essayez cette illusion d’optique, elle va même tromper vos réflexes !

ActualitéClassé sous :cerveau , illusion d'optique , réflexe

Les illusions d'optique ont le don de tromper notre cerveau. Et celle que nous présentent aujourd'hui des chercheurs va jusqu'à tromper les réflexes de la plupart d'entre nous. Du jamais-vu !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] The Sunray Illusion  Ne jamais regarder le Soleil droit dans les yeux. 

Les illusions d’optique ne sont pas simplement drôles. Ni même seulement déroutantes. Elles servent aussi aux chercheurs à mieux comprendre comment notre cerveau donne du sens au monde qui nous entoure. Et justement, une équipe de l’université d’Oslo (Norvège) révèle aujourd'hui une illusion d'optique capable de tromper notre cerveau au point de déclencher un réflexe. Face au « trou en expansion », les pupilles de 86 % d'entre nous se dilatent exactement comme elles le feraient si nous avancions vers une zone sombre. L'illusion que donne l'image.

Pour les chercheurs, l'expérience montre que notre cerveau réagit en fait à la façon dont nous percevons la lumière. Même si cette lumière est « imaginaire ». Comme c'est le cas avec cette illusion d'optique. Notre cerveau ne réagit pas seulement en fonction de la quantité de lumière qui pénètre effectivement dans notre œil.

L’illusion d’optique baptisée le « trou en expansion » est capable de tromper le réflexe de dilatation de nos pupilles. © Laeng, Nabil et Kitaoka, Université d’Oslo

Des perceptions différentes

Ce que les chercheurs rapportent aussi, après avoir étudié les réponses à cette illusion d'optique de 50 femmes et hommes, c'est une différence de réaction entre un « trou en expansion » noir et un « trou en expansion » coloré. L'apparition de couleurs, en effet, semble diminuer la puissance de l'illusion d'optique perçue. Mais aussi, modifier la réponse réflexe. Dans nos yeux, des pupilles qui ont tendance à se dilater fortement - et d'autant plus lorsque les volontaires expriment fortement leur perception de l'illusion - en présence d'un « trou en expansion » noir et à se contracter en présence d'un « trou en expansion » coloré.

À ce stade, les chercheurs ignorent pourquoi certaines personnes semblent insensibles à cette illusion d'optique. Ils ne savent pas non plus si d'autres animaux pourraient y être sensibles. Mais le tout montre que le réflexe de dilatation de nos pupilles ne peut pas être comparé au mécanisme d'une cellule photoélectrique actionnant une porte et qui ne réagit qu'à la quantité réelle de lumière qui lui arrive.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !