Vous voyez des boules jaunes, violettes ou rouges ? Détrompez-vous : elles sont toutes de la même couleur ! Décryptage de cette étonnante illusion d’optique appelée illusion de Munker-White.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Une étonnante expérience d'optique : un verre d'eau retourne une flèche Nos sens peuvent facilement être trompés. Avec un peu d’adresse et de patience, on peut manipunull

Les illusions d’optique ont l'art de tromper notre cerveaucerveau. Sur cette image, les boules derrière les rayures semblent avoir des couleurs différentes. Elles sont en réalité d'une couleurcouleur brun-rose strictement identique, comme le démontre l'animation ci-dessous. L'effet est encore plus spectaculaire lorsqu'on réduit l'image (essayez un zoom avant-arrière), ou lorsqu'on déplace son regardregard hors de l'image avant de fixer à nouveau les boules.
 

Cet effet d’optique, posté sur les réseaux sociauxréseaux sociaux par David Novick, ingénieur en informatique et sciences de l'information à l'université du Texas, est connu sous le nom d'illusion de Munker-White. Il est lié au fait que le cerveau perçoit un objet de couleur différemment en fonction des couleurs qui l'entourent. La boule traversée par des bandes vertes va par contrastecontraste apparaître plus jaune, tandis que celle traversée par des bandes rouges va virer au rose. Le principe fonctionne pour 4, 5, 6 couleurs ou plus et avec différentes formes. Sur cette image, on voit par exemple des cubes de couleur rose et bleu alors qu'ils sont mauves.

David Novick a recréé l'expérience avec des cubes. © David Novick 
David Novick a recréé l'expérience avec des cubes. © David Novick 

« L'effet dépend uniquement de la couleur de contraste et non de celle des formes elles-mêmes », explique David Novick sur sa page personnelle . « Plus la saturation des rayures est importante, plus l'effet est renforcé ». De même, des bandes bleues et jaunes sur une boule rouge produiront un meilleur effet que des bandes orange et jaunes sur le rouge.
 

La saturation des rayures renforce l'effet et sème la confusion dans notre cerveau. © David Nocick
La saturation des rayures renforce l'effet et sème la confusion dans notre cerveau. © David Nocick

Ce genre d'illusion d'optique ne fonctionne d'ailleurs pas que pour les couleurs. Le cerveau procédant par comparaison, un cercle entouré d'autres cercles plus gros va ainsi paraître plus petit par contraste que le même cercle entouré de cercles de plus petite taille que lui.