La recherche sur l’œil a fait des progrès considérables ces dernières années. © Анна Ковальчук, Adobe Stock
Santé

7 innovations en optique pour la santé des yeux

Question/RéponseClassé sous :médecine , Vue , thérapie génique

Maladies graves ou défauts courants de la vision, les yeux sont souvent touchés par des défaillances. Lunettes anti-daltonisme ou l'endormissement au volant, cornée artificielle ou thérapie génique, voici les dernières avancées en matière de santé des yeux.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kezako : peut-on vraiment faire confiance à nos yeux ?  L’œil humain peut différencier près de huit millions de nuances de couleurs. Pourtant, cet organe si avancé ne donne que peu d’informations à notre cortex pour créer une image. Alors que se passe-t-il exactement lorsque nous voyons ? Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, le fonctionnement de ce surprenant organe. 

Environ 80 % des informations traitées par le cerveau proviennent des yeux. C'est dire si la santé des yeux est primordiale. Or, de nombreuses maladies affectent la vision, comme la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge), la neuropathie héréditaire de Leber, le glaucome, mais aussi des affections plus courantes comme la myopie ou le daltonisme. De nouveaux traitements et dispositifs thérapeutiques innovants promettent de résoudre tous nos problèmes de vue.

Les cellules souches pour traiter la DMLA

La DMLA est la première cause de cécité après 50 ans. Sa version « humide », la plus fréquente, est liée à un développement anormal de vaisseaux sanguins qui laisse fuiter du sérum ou du sang dans la rétine et aboutit à une perte de vision. Des chercheurs du London Project to Cure Blindness (projet londonien pour guérir la cécité) ont réussi à restaurer partiellement la vision chez des patients en utilisant des cellules souches embryonnaires développées sur des cellules de l'épithélium rétinien. Ce tissu a ensuite été transplanté chez les patients qui sont alors parvenus à déchiffrer et lire des mots.

La DMLA humide est liée à la prolifération de vaisseaux sanguins qui fuient et créent un œdème dans la rétine. © Community Eye Health, Flickr

Des verres qui freinent la myopie

La myopie touche un quart de la population mondiale et les patients avec une forte myopie présentent un risque accru de cataracte et de décollement de la rétine. Réduire l'impact de la myopie est donc un véritable enjeu de santé publique. Le japonais Hoya a développé un verre de lunette incorporant en périphérie de minuscules triangles. Ces derniers génèrent deux flux d'images distincts, qui arrivent en avant et en arrière de la rétine. Le cerveau traitant les deux flux comme un seul, le signal d'allongement de l'œil est bloqué. Selon la société, la progression de la myopie chez les enfants est ainsi freinée de 60 % en moyenne.

Des lunettes contre l’endormissement au volant

Quelque 25 % des accidents de la route mortels sont liés à la somnolence. La startup Ellcie Healthy a conçu des montures munies de 15 capteurs qui enregistrent les signes d’endormissement (bâillements, micro-chutes de tête, fréquence de fermeture des paupières..). Dès les premiers signes de fatigue, les lunettes envoient une alerte au porteur, sous forme de clignotement ou de signal sonore. Les autres occupants du véhicule peuvent aussi recevoir un signal sur leur smartphone. Dans la même veine, la startup a lancé des montures antichute destinées aux personnes âgées, et des essais sont en cours pour détecter les crises de Parkinson ou pour évaluer les chocs subis lors du sport.

Une cornée artificielle pour retrouver la vue

Lorsque la cornée est endommagée, la seule solution possible est de se faire greffer une nouvelle cornée, issue d'un donneur. Mais en janvier 2021, un homme de 78 ans a retrouvé la vue grâce à une cornée entièrement artificielle. Constituée d'un matériau poreux non dégradable, elle imite la structure de la matrice extracellulaire afin de fournir un support aux cellules environnantes et de favoriser leur prolifération. Selon la société israélienne CorNeat Vision, qui en est à l'origine, l'implant est ainsi intégré en quelques semaines. Une autre équipe de chercheurs a réussi à imprimer en 4D des cornées sur mesure qui se « moulent » autour de l'œil.

La cornée artificielle de CorNeat Vision facilite l’intégration de greffon dans l’œil. © CorNeat Vision

L’optogénétique pour activer la rétine

L'optogénétique consiste à introduire dans une cellule un gène codant pour une protéine photosensible, laquelle va s'activer lorsqu'on l'éclaire avec une lumière spécifique. Un homme souffrant de rétinopathie pigmentaire à un stade avancé (maladie liée à la dégénérescence des récepteurs de lumière dans la rétine) a ainsi pu partiellement retrouver la vue, grâce à un gène sensible à la lumière ambrée introduit dans les cellules rétiniennes. Lorsqu'il est équipé de lunettes activant un certain type de lumière, ses cellules modifiées envoient un signal au cortex visuel lui permettant de distinguer la forme et les contours des objets.

La rétinopathie pigmentaire induit une dégénérescence des récepteurs de lumière de la rétine. © Community Eye Health, Flickr

Des lunettes contre le daltonisme

Maladie héréditaire masculine, le daltonisme touche environ 8 % des hommes. Causée par une déficience des cônes de l’œil, les photorécepteurs situés dans la rétine, elle empêche de distinguer certaines couleurs, comme le rouge, l'orange, le jaune, le brun et le vert. La startup californienne EnChroma a inventé des verres qui filtrent sélectivement les longueurs d'onde à la frontière entre le rouge et le vert, là où se produit la confusion des couleurs. En août 2020, des chercheurs de l'UC Davis Eye Center (États-Unis) et l'Inserm ont montré des résultats positifs pour ces verres, le cerveau apprenant à détecter de faibles variations chromatiques comme des couleurs différentes.

Les lunettes pour daltonien de la startup EnChroma. © UC Davis Health

Améliorer le sommeil ou soulager la migraine

L'œil n'agit pas que sur la vision mais aussi sur la santé en général. On sait par exemple que l'exposition à la lumière favorise la production de mélatonine, qui facilite l'endormissement. En développant des filtres spécifiques, il serait ainsi possible d'agir sur la production de cette hormone. De même, certaines longueurs d'onde activent des cellules photosensibles qui aggravent la douleur liée à la migraine. Le fabricant Avalux a ainsi développé des lunettes anti-migraine qui filtrent ce type de lumière (dans le spectre de lumière bleue, ambre et rouge) tout en laissant passer la lumière verte apaisante.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !