Santé

Des millions de dollars pour un généticien qui danse sur Gangnam Style

ActualitéClassé sous :biologie , Fundamental Physics Prize foundation , Yuri Milner

Après avoir créé les Fundamental Physics Prizes dont plusieurs physiciens théoriciens ont bénéficié à hauteur de trois millions de dollars chacun, Yuri Milner vient de créer un prix similaire pour les biologistes. Le Breakthrough Prize in Life Sciences récompense entre autres le généticien Eric Lander, qui danse sur le Gangnam Style de Psy au MIT.

Mathématicien américain né en 1957, Eric Lander a basculé dans la génétique au MIT parce qu'il voulait comprendre les neurones. Il est l'un des lauréats en 2013 du Breakthrough Prize in Life Sciences. © Maria Nemchuk, Broad Institute of MIT and Harvard

Il semble de plus en plus clair que le milliardaire Yuri Milner (cofondateur et actuel président du fonds d'investissement russe Digital Sky Technologies, DST, spécialisé dans l'Internet) a décidé d'éclipser le nom d'Alfred Nobel. Après avoir créé la Fundamental Physics Prize Foundation qui a permis à Stephen Hawking et Edward Witten de recevoir des millions de dollars, Milner vient de créer le Breakthrough Prize in Life Sciences destiné aux biologistes.

Plus fort que le prix Nobel de médecine

Chaque année, cinq prix de trois millions de dollars chacun viendront récompenser les auteurs de travaux de nature à guérir des maladies incurables, comme la maladie d'Alzheimer et certains cancers, et à prolonger la vie humaine. On peut penser que l'un d'entre eux sera un jour attribué au neurobiologiste Henry Markram, qui dirige l'Human Brain Project à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Pour l'heure, il y a en réalité 11 lauréats qui composeront le jury qui sélectionnera les cinq futurs lauréats du Breakthrough Prize in Life Sciences pour l'année prochaine. Pour leurs travaux, sont ainsi récompensés :

Yuri Milner a commencé par des études de physique théorique avant de se lancer dans la finance. Il pèse aujourd'hui un peu plus d'un milliard de dollars. © DR

Cette fois, Milner n'est pas le seul mécène à permettre à ces chercheurs et d'autres de disposer, grâce à ce prix, d'une plus grande liberté pour poursuivre leurs recherches. Deux fondateurs, l'un de Google et l'autre de Facebook, c'est-à-dire rien de moins que Sergey Brin et Mark Zuckerberg, y contribuent. Les deux hommes sont même accompagnés, car leurs épouses respectives Anne Wojcicki et Priscilla Chan font aussi partie des fondateurs du Breakthrough Prize in Life Sciences, en compagnie d'Art Levinson, qui a été à la tête de la compagnie Genentech (Genetic Engineering Technology), acteur international dans le domaine de la biotechnologie.


Eric Lander est une figure marquante du séquençage du génome. On le voit ici danser avec humour sur Gangnam Style de Psy pour les besoins d'une parodie réalisée par les étudiants du MIT. © WalterLewinVEVO, YouTube

Probablement pour sacrifier à l'esprit du temps (et nul ne s'en plaindra), le blog du journal Nature en profite pour signaler que l'un des lauréats du Breakthrough Prize in Life Sciences, le grand généticien Eric Lander, n'hésite pas à danser sur le succès du chanteur sud-coréen Psy, Gangnam Style, devant ses étudiants au MIT.

De la théorie algébrique des codes à l’Human Genome Project

La performance des astronautes et de la directrice du Johnson Space Center dans la parodie de la célèbre vidéo de la star sud-coréenne Psy a fait des émules dans les campus de plusieurs universités américaines prestigieuses. Un Gangnam Style du MIT a ainsi été mis en ligne, dans lequel on peut voir non seulement Eric Lander, mais aussi le célèbre linguiste et philosophe américain Noam Chomsky.

Le MIT est habitué aux personnalités scientifiques brillantes et décontractées. Il suffit de citer les noms de Richard Feynman et Walter Lewin. Celui qui danse sur Gangnam Style, Eric Lander, est particulièrement impressionnant. Son parcours n'est pas sans rappeler celui de Donald Glaser.

Formé à Princeton et docteur en mathématique de l'université d'Oxford, c'est parce qu'il ne voulait pas mener, selon ses propres termes, une vie monastique consacrée aux mathématiques, que Lander a fini par se tourner vers la neurobiologie et enfin la génétique. Il a été l'une des figures marquantes à l'origine du succès du projet de séquençage du génome humain, l'Human Genome Project. Aujourd'hui, Lander, en tant que directeur du Broad Institute, cherche à utiliser les connaissances découlant de ce projet pour lutter contre des maladies comme le cancer.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi