Planète

La civilisation xia

Dossier - De Pékin à Lhassa, une aventure exceptionnelle
DossierClassé sous :Voyage , géologie , paéontologie

-

Deux aventuriers partent sur les traces d’Évariste Huc, qui fut l'un des premiers à traverser la Chine, de Pékin à Lhassa. Retrouvez son parcours et les coutumes de la civilisation xia dans ce dossier.

  
DossiersDe Pékin à Lhassa, une aventure exceptionnelle
 

À l'ouest de la ville de Yinchuan se trouvent, adossés aux montagnes Helashan, les mausolées des Xia. Le site s'étend sur une surface de 50 km2, et constitue une des 100 découvertes archéologiques les plus sensationnelles du XXe siècle en Chine.

Il y a plus de 700 ans, trois dynasties cohabitaient en Chine : les Song (de l'ethnie Han) établis dans la plaine centrale, les Liao (de l'ethnie Nürzhen) campés dans le nord-est, et le royaume du Grand Xia (de l'ethnie Dangxiang) installé dans le nord-ouest du pays.

Pilier de tombeau xia. © DR

La dynastie de Xia dura du XIe au XIIIe siècle, et disparut aussi vite qu'elle apparut. Cependant, les témoignages et les reliques, recueillis dans les tombes, montrent que ce royaume rayonnait d'une grande richesse culturelle.

Historique de la civilisation xia

Statue xia. © DR

Il est étonnant de retrouver l'origine de la civilisation xia dans les régions du Tibet, du Qinghai et du Sichuan, durant la dynastie des Tang (608-907). Au même moment, le bouddhisme apparaissait au Tibet. Persécutée par l'empire grandissant de Tubo, la tribu des Dangxiang (futurs Xia) demanda l'aide de la dynastie des Tang et migra vers les régions intérieures de la Chine. Ils s'installèrent dans les anciennes provinces du Qinzhou et du Qiazhou (provinces actuelles du Gansu et du Shanxi). À la fin de la dynastie Tang, une révolte des paysans éclata dans la région du Shanxi ; Tuobasigong, alors chef de l'ethnie des Dangxiang, aida l'empereur à éteindre le feu de la révolte.

Pour le remercier de son aide, l'empereur éleva Tuobasigong aux rangs de duc de Xia et de gouverneur militaire. Fort de cet événement, les Dangxiang s'étendirent vers l'ouest et en 1038, et le royaume de Xia fut proclamé. Au XIe siècle, ce royaume, dont la capitale est l'actuelle ville de Yinchuan, s'étendait de l'est du fleuve Jaune au désert d'Helashan, et de l'actuelle Ningxia au Ganzu jusqu'au Qinghai. Ce n'est que 200 ans plus tard que ce royaume disparut définitivement, emporté par les vagues de guerriers mongols, sous le commandement de Gengis Khan.

Statue bouddhiste. © DR

Plusieurs questions se posent : est-ce les Xia qui apportèrent le bouddhisme tibétain dans le nord de la Chine, ou les Mongols plus tard ? Pourquoi Gengis Khan, qui prônait la liberté de culte, détruisit complètement cette civilisation ? Les livres et les archives de la dynastie des Xia de l'ouest furent complètement détruits, laissant aux générations suivantes de nombreuses énigmes à résoudre.