Arrêtons-nous maintenant sur la ferme aux crocodilescrocodiles, située à Pierrelatte, à l'extrême sud-ouest de la Drôme. Qu'y trouve-ton ? Quel est le but de cet endroit ?

Ferme aux crocodiles. © Ferme aux crocodiles, CC BY-SA 3.0

Ferme aux crocodiles. © Ferme aux crocodiles, CC BY-SA 3.0 
 <br />Localisation de la ferme aux crocodiles. © Association S.O.S. Crocodiles
 
Localisation de la ferme aux crocodiles. © Association S.O.S. Crocodiles

La ferme aux crocodiles

La ferme aux crocodiles est un établissement axé sur la recherche sur les reptilesreptiles et l'aide à leur protection en milieu naturel. C'est aussi un site touristique à vocation pédagogique et culturelle. Adultes, enfants, écoles peuvent s'y rendre afin d'observer, dans une immense serre tempérée, plus de 400 crocodiles, ainsi que des tortuestortues géantes de terreterre

« S.O.S. Crocodiles » est une association loi 1901 qui a pour but de favoriser toutes les actions soutenant la protection et la conservation des reptiles en général et des crocodilienscrocodiliens en particulier. Elle agit aussi bien en France qu'à travers le monde et cherche à protéger le biotopebiotope autant que l'animal. Actuellement S.O.S. Crocodiles soutient la mission scientifique « Sauvons le gavial au Népal ». Avec moins d'une centaine d'individus dans la nature au Népal, le gavial du Gangegavial du Gange est une espèceespèce menacée de totale extinctionextinction...

L'intérieur de la serre de la ferme aux crocodiles. © Ferme aux crocodiles

L'intérieur de la serre de la ferme aux crocodiles. © Ferme aux crocodiles

À savoir

La ferme aux crocodiles de Pierrelatte a organisé en juin 2006 (pour la première fois en Europe) le 18e congrès mondial des spécialistes des crocodiles de l'UICNUICN. Ces conférences qui se sont déroulées en français, ont rassemblé plus de 300 personnes de 43 nationalités.

La Ferme aux crocodiles les blachettes
F-26 700 Pierrelatte
Par courrier électronique à : [email protected]
Téléphone 04 75 04 33 73
http://www.lafermeauxcrocodiles.com/

Tête de crocodile. © DR

Tête de crocodile. © DR

Le caïman noir

Citons ici un petit paragraphe publié par la ferme sur son site : il concerne un gavial français... ça vaut qu'on s'y arrête une minute ! Vous trouverez d'autres infos scientifiques sur le site de la ferme, par exemple sur les mitochondriesmitochondries du crocodile du Nilcrocodile du Nil ou sa communication sonore...

« LE CAÏMAN NOIRCAÏMAN NOIR DE GUYANE (Melanosuchus Niger). Avec le caïman commun et les deux espèces de caïmans nains, il fait partie d'une des quatre espèces de Guyane. Elles ont presque disparu de la bande côtière où, il y a une quinzaine d'années, elles abondaient. La multiplication des habitations, les routes qui s'enfoncent de plus en plus profondément dans la jungle, la chasse visant à approvisionner les restaurants ou la chasse "sportive" ont mis à mal les populations sauvages. La situation du caïman noir est particulièrement critique. Il est le géant des alligatoridés. Sa longueur peut aller jusqu'à 6 mètres. Ses zones d'habitat sont les lagunes, les savanes marécageuses et les bras morts de cours d'eau. Certains scientifiques pensent qu'il joue un rôle important dans la stabilité de la chaîne alimentairechaîne alimentaire. En Guyane, il est localisé dans les marais de Kaw, mais sa grande taille en fait une cible facile. Les textes suffiront-ils à le protéger ? »

Une visite s'impose, une promenade dans les fougèresfougères et les fleurs tropicales parmi ces phénomènes de la nature que sont ces crocodiliens... mais il y a aussi des tortues...