Mayotte abrite une multitude d'espècesespèces animales et végétales. Cette biodiversitébiodiversité représente un atout dans le développement touristique de l'île.

Gecko Phelsuma laticaude © Philippe Mespoulhé

Gecko Phelsuma laticaude © Philippe Mespoulhé

Parmi ces espèces animales facilement observables, le geckogecko, plus communément appelé margouillat (Phelsuma laticauda). ReptileReptile le plus courant et le plus coloré de Mayotte. Il est marqué de 3 bandes rouges transversales sur la tête et de petites tâches jaunes parsemées sur le reste du corps.

Gecko ou Margouillat © Philippe Mespoulhé

Gecko ou Margouillat © Philippe Mespoulhé

Lézard massif de l'île aux Parfums, le scinque des Comores (Mabuya comorensis) se rencontre à peu près partout. En général gris-vert, il est légèrement strié à l'état juvénile. Cette espèce est endémiqueendémique des Comores.

Le scinque des comores © Philippe Mespoulhé

Le scinque des comores © Philippe Mespoulhé

Seule espèce endémique à Mayotte, le caméléon (Furcifer polleni), mal-aimé des autochtones, de couleurcouleur verte avec des lèvres blanches, se caractérise par son aptitude au mimétismemimétisme, à l'indépendance de ses yeuxyeux, à ses pattes à deux doigts et à sa langue projetable.

Le caméléon Furcider polleni © Philippe Mespoulhé

Le caméléon Furcider polleni © Philippe Mespoulhé

A Mayotte, cohabitent deux espèces de tortues marinestortues marines. La tortue vertetortue verte (Chelonia mydas et la tortue imbriquéetortue imbriquée (Eretmochelys imbricata) vivent et se reproduisent sur les plages pour le plus grand plaisir des touristes. Animaux protégés par la Convention de Washington, elles sont cependant braconnées régulièrement

Image du site Futura Sciences

Un nombre très restreint de mammifèresmammifères terrestres vit à Mayotte.

Roussette © Philippe Mespoulhé

Roussette © Philippe Mespoulhé

La Roussette (Pteropus seychellensis comorensis), mammifère volant de taille impressionnante, relativement bruyante, est omniprésente dans le ciel Mahorais. C'est une sous-espècesous-espèce endémique des Comores (l'espèce originelle vivant aux Seychelles). Elles ont un rôle majeur dans la pollinisation des baobabs et de l'arbrearbre à kapok. Encore chassées ponctuellement, elles sont cependant protégées localement et internationalement. Grande consommatrices de fruits (papayespapayes, goyavesgoyaves, manguesmangues), elles causent certains dégâts à l'agricultureagriculture locale.

Le maki emblême de Mayotte © Philippe Mespoulhé

Le maki emblême de Mayotte © Philippe Mespoulhé

Symbole de Mayotte, le maki, petit lémurien endémique (Eulemur fulvur mayottensis) se rencontre partout dans l'île. Animal sauvage protégé par arrêté local et des accords internationaux, sa présence fait le bonheur des petits et des grands. Essentiellement frugivorefrugivore, il peut aussi manger des fleurs et certaines feuilles. C'est un bonheur quotidien pour les petits et les grands de pouvoir les nourrir de bananesbananes ou d'ananasananas aussi facilement.

Maki © Philippe Mespoulhé

Maki © Philippe Mespoulhé

Les mammifères domestiques sont classiques des pays tropicaux. Les chienschiens, les chats, les ânes, les zébus, les chèvres, et les moutons ont été introduits depuis longtemps par les hommes. Déambulant sur les routes ou se nourrissant sur les bas-côtés de la route, ils font partie du paysage Mahorais.

Maki, symbole de Mayotte © Philippe Mespoulhé

Maki, symbole de Mayotte © Philippe Mespoulhé

Les mammifères marins spectaculaires comme à l'heure habitude fréquentent régulièrement ou sporadiquement les eaux de Mayotte.

Baleines, dauphins, cachalot et aussi un représentant du groupe des Siréniens, le dugong peuvent être croisés au hasard d'une plongée ou d'une promenade en mer. 
 
Les oiseaux croisés au hasard des promenades n'ont pas fait l'objet de photographies mis à part quelques spécimens faciles à approcher. Les oiseaux marins, les oiseaux de rivages et de lacs, les oiseaux terrestres stricts constituent la riche avifaune de Mayotte. Quatre vingt quatorze espèces se partageant les différents biotopes.
 
Un mollusque terrestre envahissant littéralement les chemins et les routes à la moindre pluie est l'escargot géant terrestre, appelé achatine (Achatina fulica). Très actif la  nuit, il est considéré comme un fléau car dévorant les plantes des cultures vivrières .   Voir notre dossier Les achatines
Le lagon de Mayotte offre un panel de mollusques….et autres organismes sous-marins. Les collectionneurs s'en donnent à cœur joie. A venir découvrir d'urgence, dans leur milieux naturels…

Baleines, dauphins, cachalot et aussi un représentant du groupe des Siréniens, le dugong peuvent être croisés au hasard d'une plongée ou d'une promenade en mer.

Les oiseaux croisés au hasard des promenades n'ont pas fait l'objet de photographies mis à part quelques spécimens faciles à approcher. Les oiseaux marins, les oiseaux de rivages et de lacs, les oiseaux terrestres stricts constituent la riche avifaune de Mayotte. Quatre vingt quatorze espèces se partageant les différents biotopes.

Un mollusque terrestre envahissant littéralement les chemins et les routes à la moindre pluie est l'escargot géant terrestre, appelé achatine (Achatina fulica). Très actif la nuit, il est considéré comme un fléau car dévorant les plantes des cultures vivrières .
Voir notre dossier Les achatines

Le lagon de Mayotte offre un panel de mollusques….et autres organismes sous-marins. Les collectionneurs s'en donnent à cœur joie. A venir découvrir d'urgence, dans leur milieux naturels…