Les prélèvements effectués à l'amont de la station d'épuration ont révélé une abondance d'organismes supportant une pollution accidentelle. Cette pollution mixte toxique et organique est liée aux déversoirs d'oragesorages de la ville.

lLarve aquatique de pécoptère : un Perlidae.© Böhringer Friedrich - CC BY-SA 2.5

lLarve aquatique de pécoptère : un Perlidae. © Böhringer Friedrich - CC BY-SA 2.5

Les populations d'invertébrésinvertébrés sont perturbées par ces pollutions intermittentes. Les organismes les plus fréquemment retrouvés sont ceux qui sont capables de se remettre très vite d'une perturbation. Ils sont appelés organismes résilientsrésilients. Ils se caractérisent par une nombreuse descendance. Ils sont en général de petite taille et ont une duréedurée de vie courte. Ils respirent par les branchiesbranchies mais aussi par un système leur permettant d'emmagasiner de l'airair atmosphérique. Grâce à cela, ils sont capables de vivre dans des milieux peu oxygénés, comme dans le cas d'une pollution de type organique. Ces organismes sont souvent des larveslarves d'insectesinsectes comme celles des coléoptèrescoléoptères ou des libelluleslibellules.