Planète

La référence d'un cours d'eau en bonne santé

Dossier - Les insectes aquatiques indicateurs de pollution
DossierClassé sous :développement durable , insecte , Pollution

-

Toute la physionomie d'une rivière est révélatrice de son état de santé. La difficulté survient quand il faut repérer les organismes les plus significatifs d'un état donné. Le Cemagref travaille depuis de nombreuses années dans la recherche bio-indicateurs qui permettraient de poser un véritable diagnostic de pollution. Insectes aquatiques et petits invertébrés seraient de bons candidats

  
DossiersLes insectes aquatiques indicateurs de pollution
 

En complément de l'étude précédente, 62 sites réputés non pollués ont servi de référence pour connaître la structure fonctionnelle typique d'une rivière en bonne santé. Les résultats des analyses révèlent que les caractéristiques biologiques ne changent pratiquement pas d'un cours d'eau à l'autre, dès lors qu'il est indemne de toute pollution.

Les trichoptères (Trichoptera) constituent un ordre d'insectes qui regroupe plus de12 000 espèces. Ils sont apparentés de près aux Lépidoptères (mites et papillons),mais adaptés pour la vie en eau douce dans leur stade larvaire.© Mounty64 - CC BY-SA 4.0

Tous ces prélèvements ont révélé des populations d'invertébrés avec des proportions équilibrées de tous les traits fonctionnels classiques comme la taille, la durée de vie, le nombre de cycles reproducteurs et le nombre de descendants. Une rivière en bonne santé est riche en invertébrés de taille moyenne comprise entre 5 mm et 20 mm. Leur durée de vie est de l'ordre de 1 an, avec un cycle de reproduction par an. Ils sont capables d'utiliser toutes les sources de nourriture présentes. La saison ne semble pas intervenir sur ces caractéristiques biologiques. De ce fait, le seul facteur de variation serait la pollution des eaux.