Le moustique-tigre, nommé scientifiquement Aedes albopictus, est une espèce invasiveespèce invasive de moustique originaire des forêts tropicales d'Asie du sud-est. En 2004, il a été observé pour la première fois en France, dans la région de Nice. Depuis, il s'est installé dans de nombreux départements, y compris des départements du nord du pays.

Ce qui permet à ce moustique particulier de coloniser aussi rapidement de nouveaux environnements, c'est son importante plasticitéplasticité physiologique et sa capacité d'adaptation rapide. Dans nos régions, il a pris l'habitude de pondre dans toutes sortes de réservoirs -- naturels ou artificiels -- d'eau stagnante, des vases aux bidons abandonnés en passant par les rigoles ou les gouttièresgouttières.

La présence de moustique tigre peut être signalée sur le portail de signalement du moustique tigre. © signalement-moutisque.fr
La présence de moustique tigre peut être signalée sur le portail de signalement du moustique tigre. © signalement-moutisque.fr

Se protéger du moustique tigre

Le moustique tigre, contrairement au moustique commun de nos régions, est agressif et actif en journée. En général toutefois, sa piqûre est bénigne. Elle peut, dans certains cas, provoquer inflammationsinflammations et réactions allergiques. Mais surtout, elle peut transmettre jusqu'à 30 virus différents dans les pays de la zone tropicale. Parmi les maladies portées par ce vecteur, le chikungunya, la denguedengue ou encore le ZikaZika.

Sachant qu'une femelle moustique peut potentiellement donner naissance à quelque 3.000 moustiques et que pour cela, elle a besoin de votre sang, il est conseillé de mettre en œuvre quelques astuces pour éviter l'invasion. Et la première chose à faire, c'est d'éliminer toutes les eaux stagnantes dans votre environnement proche. De manière à ne pas offrir au moustique tigre la possibilité de pondre. Éviter aussi les végétations denses dans lesquelles le moustique tigre apprécie particulièrement s'abriter de la chaleur dans la journée.