Moustique-tigre : un cas autochtone de dengue confirmé dans le sud de la France

Classé sous :moustique , Virus , France
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] C'est la saison du moustique-tigre !  Les premières chaleurs de l’été sont synonymes du retour d’un insecte plutôt désagréable : le moustique. Parmi les 3.000 espèces existantes, le moustique-tigre, ou Aedes albopictus, est l’une des plus redoutées. 

Tous les étés, Santé publique France mène une surveillance épidémiologique des virus Zika, de la dengue et du chikungunya, tous les trois transmis par le moustique-tigre. Cette surveillance est particulièrement rapprochée dans le sud de la France. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'insecte est implanté depuis 2004 et où il a colonisé 62 % des communes de la région. Il est présent dans 44 % des communes en Occitanie, où 13 cas de dengue, de Zika ou de chikungunya ont été identifiés depuis le 1er mai 2022, tous contractés dans différents pays où ces maladies sont endémiques

Mais le 29 juillet, c'est bien un cas autochtone de dengue qui a été identifié à Perpignan. La personne a été contaminée dans les Pyrénées-Orientales et n'a pas voyagé dans une région où la maladie est endémique. En 2021, sur toute la période de suivi, un seul cas de dengue autochtone avait été recensé, contre trois en 2020.

Les moustiques-tigres sont reconnaissables à leur couleur noire, à leur silhouette trapue et leur vol lent. Ils sont vecteurs de plusieurs maladies virales. © emodeath, Adobe Stock