Planète

Babouin olive

DéfinitionClassé sous :zoologie , singe , primate
Photo d'un babouin olive. © Nevit Dilmen, CC by-SA 3.0

Babouin olive (Lesson 1827) - Papio anubis

  • Ordre : Primates
  • Famille : Cercopithecidae
  • Sous-famille : Cercopithecinae
  • Genre : Papio
  • Taille : 0,60 à 0,70 m (longueur de la queue 0,40 à 0,55 m)
  • Poids : 15 à 24 kg
  • Longévité : 15 à 20 ans

Statut de conservation UICN : LC Préoccupation mineure

Description du babouin olive

Également appelé babouin doguéra, le babouin olive s'hybride fréquemment avec ses cousins le babouin hamadryas que l'on trouve dans la Corne de l'Afrique (Éthiopie, Érythrée, Somalie, Djibouti), et le babouin cynocéphale qui vit en Afrique de l'Est au sud des régions précédemment citées. C'est un singe de taille moyenne dont le pelage paraît gris-vert de loin. Mais de plus près, le poil est multicolore et composé d'anneaux de poils brun, jaunes et noirs. Le mâle possède une crinière de poils qui part de la nuque vers la queue en s'effilant. La face glabre et foncée, présente un museau allongé comme celui d'un chien. Sa croupe est prolongée par une queue dressée au-dessus du corps, et qui retombe vers le bas à la façon d'une crosse. Les fesses sont dépourvues de poils et présentent des callosités de couleur rosée, qui deviennent rouges et proéminentes chez la femelle lors de la saison de reproduction. La démarche du primate lui confère un aspect canin.

Babouin olive mâle. © Muhammad Mahdi Karim, GNU FDL Version 1.2

Habitat du babouin olive

Le babouin olive a une distribution géographique très vaste car elle couvre 25 pays d'Afrique depuis le Mali jusqu'à la Tanzanie, des régions montagneuses du Sahara aux plaines. Il s'est acclimaté à de nombreux milieux tant forestiers que steppiques mais ne fréquente pas les régions arides désertiques comme le babouin chacma. Il existe cependant, en plein désert, une population isolée certainement consanguine, qui vit dans les monts Tamgak au cœur du massif de l'Aïr qui fait figure d'oasis dans ce désert de pierre.

Troupe de babouins olive. © BombX, GNU FDL Version 1.2

Comportement du babouin olive

Le babouin olive est le plus répandu de son genre. C'est un animal grégaire qui vit en bandes composées de plusieurs dizaines d'individus, parfois plus d'une centaine, au sein desquelles règne une organisation sociale basée sur une hiérarchie matrilinéaire complexe. Les groupes sont composés de quelques mâles, de nombreuses femelles et de jeunes d'âges différents. Le rang des femelles est prédéfini tandis que celui des mâles est sans cesse remis en cause, car il doit affronter ses congénères pour monter dans la hiérarchie. Le babouin olive communique à l'aide de vocalisations et de mimiques faciales, et le toilettage est de mise comme chez les autres primates pour renforcer le lien social entre les membres du groupe et atténuer les tensions dues au stress. Pour échapper aux indésirables, le babouin doguéra dort dans les arbres ou à flanc de falaise. Les prédateurs les plus dangereux sont ceux qui agissent en bandes, tels que les lycaons ou les hyènes. Un léopard ne se risquera pas à attaquer un babouin dont les crocs sont aussi impressionnants que les siens. Comme certains rapaces, il s'en prendra plus aisément à un jeune.

Toilettage. © Muhammad Mahdi Karim, GNU FDL Version 1.2

Reproduction du babouin olive

Il n'y a pas de saison de reproduction marquée. Les accouplements se déroulent lors de l'ovulation de la femelle. À ce moment-là sa vulve enfle et devient rouge vif. L'ovulation attire le mâle mais rend les déplacements de la femelle difficiles et augmente les risques d'infections et de parasitismes. La femelle donne naissance à un petit unique tous les deux ans après une gestation de six mois. Le jeune naît avec la peau rose et le poil noir. Il reste dépendant de sa mère pendant les premiers mois de sa vie, et se cramponne tout d'abord sous son ventre, puis sur son dos lors des déplacements. Bien qu'il explore chaque jour davantage son environnement,  il ne s'éloigne guère de sa mère pendant près d'une année, au terme de laquelle il est sevré. Une femelle atteint la maturité sexuelle entre quatre et six ans, tandis que le mâle n'y parvient que vers dix ans.

Femelle babouin olive et son jeune. © D. Gordon E. Robertson, CC by-SA 3.0

Régime alimentaire du babouin olive

Omnivore, le babouin olive n'est pas dépendant d'une source de nourriture spécifique et cela explique sa présence sur un territoire géographique aussi vaste. Il fait preuve d'une adaptation rare car il cherche sa pitance dans toutes les strates de son environnement, depuis le sol jusqu'au plus hautes branches accessibles des arbres. Il mange une grande variété de plantes, de fruits, de fleurs, de graines, de racines, de tubercules, mais également des insectes et des scorpions en zones semi-désertiques, ainsi que des lézards et des petits mammifères tels que la gazelle de Thomson qu'il chasse en groupe.

Babouin olive en train de fourrager. © guiguibu91, CC by 2.0

Menaces sur le babouin olive

L'espèce étant répandue et relativement abondante, bien qu'elle soit considérée comme nuisible du fait des razzias qu'elle effectue parfois dans les cultures, et donc victime de campagnes de piégeages, celle-ci n'est pas considérée comme étant menacée. Seules les populations des régions montagneuses de l'Aïr ou de l'Ennedi méritent une attention particulière compte tenu de leur isolement.

Ci-dessous, quelques parcs nationaux ou réserves où l'on peut observer des babouins olive.

Kenya :

  • Parc national de Nakuru ;
  • Parc national de Samburu ;
  • Parc national de Masai Mara.

Tanzanie :

  • Parc national de Gombé.

Ouganda :

  • Parc national Queen Elisabeth.

Éthiopie :

  • Parc national de Gambela.
Cela vous intéressera aussi