Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'arbre antidouleur d'Afrique Le neurobiologiste Michel de Waard raconte comment avec son équipe ils ont découvert qu'une plante médicinale, le pêcher africain, contenait de fortes doses de tramadol, un antidouleur de synthèse sur le marché depuis 40 ans. © Inserm

Le karité (Vitellaria paradoxa), qui signifie « arbrearbre à beurre » en wolof, est l'unique espèceespèce connue du genre Vitellaria, de la famille des sapotacées. Cet arbre poussant en Afrique tropicale (de l'est du Sénégal jusqu'au Soudan et au Cameroun) est réputé depuis des millénaires pour ses amandesamandes qui donnent un beurre aux propriétés protectrices et hydratantes.

L’arbre à karité et la fabrication du beurre de karité

Le karité est un arbre persistant mesurant entre 10 et 20 mètres de haut. D'une croissance lente, il possède une écorce noir grisâtre et des feuilles oblongues de 12 à 25 cm de long. Le karité n'atteint sa maturité qu'à partir de 15 à 20 ans, et produit des fruits de façon irrégulière, ce qui constitue un frein à son développement commercial. Chaque arbre donne entre 15 et 20 kilos de fruits qui sont récoltés à la saisonsaison sèche (décembre à mai). Les amandes sont ensuite séchées, concassées, torréfiées, puis décortiquées avant d'être moulues pour obtenir une pâte épaisse. Celle-ci est ensuite barattée avec de l'eau, puis filtrée pour obtenir l'huile (beurre liquideliquide).

L’arbre à karité (<em>Vitellaria paradoxa</em>) donne des amandes à la base du beurre de karité. © CGIAR Climate, Flickr
L’arbre à karité (Vitellaria paradoxa) donne des amandes à la base du beurre de karité. © CGIAR Climate, Flickr

Utilisations et bienfaits du beurre de karité

L'amande de karité (souvent appelée « noix » à tort) contient une matièrematière grasse végétale riche en acides gras (palmitique, stéarique, oléique, linoléique et arachidique). Ce beurre de karité est utilisé dans plusieurs domaines.

  • Alimentaire : le beurre de karité est utilisé dans les pâtisseries, pâtes feuilletées et margarines en substitut du beurre de cacaocacao qui est plus cher. Pur ou mélangé à d'autres huiles, il permet de rendre la pâte malléable.
  • Cosmétique : le beurre de karité sert de base à beaucoup de crèmes hydratantes, rouges à lèvre, laits pour le corps et soins pour cheveux car il est riche en matières insaponifiables qui possèdent d'excellentes propriétés hydratantes et réparatrices.
  • Thérapeutique : grâce à ses propriétés anti-inflammatoiresanti-inflammatoires, le beurre de karité est réputé soigner les rhumatismes et les douleursdouleurs articulaires. Il est utilisé traditionnellement sur les plaies, les contusionscontusions, les dermatitesdermatites et autres problèmes de peau.
  • Décoration : le beurre de karité est particulièrement adapté à la fabrication de bougies grâce à son point de fusionfusion élevé.

Autres utilisations du karité

Les feuilles de karité peuvent être infusées pour soulager les maux de tête ou en collyre. Les écorces pilées sont réputées, quant à elles, pour leurs propriétés antimicrobiennes (par exemple contre la dysenteriedysenterie). Le karité est également un excellent arbre mellifèremellifère.

Dans le domaine de la constructionconstruction, le résidu noir collant, issu de l'extraction de l'huile, sert, en Afrique, à combler les fissures dans les mursmurs et les toiturestoitures afin d'assurer l'étanchéitéétanchéité.