Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Une pintade dévoile le secret de la marche des dinosaures Comment étudier le déplacement des dinosaures, disparus depuis 65 millions d’années ? La réponse proposée par des chercheurs britanniques est simple : en observant la démarche des pintades. Voici en vidéo un extrait de cette surprenante étude.

Lors de fouilles paléontologiques au Zimbabwe, en Afrique, une équipe de chercheurs a découvert les os fossilisés d'un dinosauredinosaure. Le squelette, presque complet, a permis d'identifier une nouvelle espèceespèce, nommée Mbiresaurus raathi.

Ce petit spécimen de 1,8 mètre de long est cependant remarquable du fait de son très grand âge. Le fossilefossile a en effet été daté de 230 millions d'années, soit au tout début de l'ère des dinosaures. Durant le TriasTrias, tous les continents, dont l'Afrique, étaient rassemblés en une unique masse continentale : la Pangée. De cette époque, il subsiste cependant très peu de restes fossilisés. Les autres dinosaures du même âge ont été retrouvés en Argentine et au Brésil, quelques fragments en Inde.

Cette nouvelle découverte fait donc de ce fossile le plus vieux dinosaure d'Afrique et l'un des plus vieux au monde. Elle devrait permettre de mieux comprendre les conditions de vie au Trias dans cette partie de la PangéePangée mais également la faunefaune qui l'habitait. Les détails de cette étude ont été publiés dans la revue Nature.