Une portée de loups rouges pour la première fois en 4 ans !

Classé sous :Loup , Sixième extinction de masse , comportement du loup rouge
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Biodiversité : sommes-nous entrés dans la sixième extinction de masse ?  Depuis quelques années, la biodiversité fait régulièrement la Une des médias. Elle serait en train de s’effondrer. En 40 ans, l’effectif des populations de vertébrés sauvages a décliné de 60 %, d’après le WWF. Au point d’affirmer que l’humanité provoque la 6e extinction de masse ? Gilles Bœuf, président du conseil scientifique de l’Agence française pour la Biodiversité, dévoile ses arguments sur la question. 

Alors qu'en 2021, l'espèce des loups rouges était annoncée comme pratiquement éteinte, c'est une belle surprise qui est arrivée ce week-end : une portée de six louveteaux, nés dans le refuge faunique national d'Alligator River, le long de la côte nord-est de la Caroline du Nord. « Cette nouvelle portée est la première portée de loups rouges nés dans la nature depuis 2018 », a annoncé le personnel du Red Wolf Recovery Program. « Chaque génération donne un nouvel espoir au loup rouge... un motif de joie et de célébration ! »

À l'origine, cette espèce prospérait dans tout le sud-est des États-Unis avant l'arrivée des colons en Amérique du Nord. Mais la chasse et l'expansion des villes et villages ont eu raison de cette espèce, au point où il n'en resta plus que 17 en 1973, quand la loi sur les espèces en voie de disparition fut adoptée. Depuis, l'espèce s'est agrandie, pour redécliner ensuite, tuée par les chasseurs qui confondent loups et coyotes. En 2018, seuls quatre louveteaux sont nés, puis plus rien pendant quatre ans. À ce jour, on estime qu'entre 15 et 17 loups rouges, aussi appelés loups roux, vivent à l'état sauvage, tandis que 241 sont maintenus en captivité.

Une portée de loups rouges (deux mâles et quatre femelles), vient de naître pour la première fois en quatre ans. © U.S. Fish and Wildlife Services