L'attachement que les chienschiens témoignent à leurs humains semble être au cœur de leurs compétences sociales et cognitives. Mais l'origine de cet attachement reste floue.

Aujourd'hui, des chercheurs de l'Eötvös Lorand University (Hongrie) montrent dans leur étude publiée dans Nature que les loups -- adultes et sauvages, mais intensément sociabilisés aux Hommes -- sont également capables de nouer des liens avec leurs soigneurs. Ils montrent en effet des signes de stressstress et des comportements de recherche de contacts plus importants lorsque c'est l'humain qu'ils connaissent qui les quitte que lorsqu'il s'agit d'un inconnu.

Ainsi, cette capacité de nos chiens à former du lien social pourrait provenir d'une capacité développée par les loups sauvages dans la meute et qui se serait redirigée ensuite vers nous au cours de la domestication.