Les loups du parc à loups du Gévaudan s'ébattent sur 20 hectares, dont 7 sont ouverts aux visiteurs. © Vjaceslavs, fotolia

Planète

D'où viennent les loups du parc à loups du Gévaudan ?

Question/RéponseClassé sous :Nature , parc à loups du Gévaudan , Sainte-Lucie

Le parc à loups du Gévaudan est inauguré en 1985 à Sainte-Lucie, en Lozère. Il offre aux visiteurs la chance de voir s'ébattre des loups en semi-liberté. Le loup ayant totalement disparu de France en 1937, ceux du parc du Gévaudan ont été importés de plusieurs pays.

Le parc à loups du Gévaudan accueille des loups de cinq pays différents. Les tout premiers loups du parc viennent de Pologne. Au fil des années y sont ensuite progressivement introduits des loups du Canada, des loups de Mongolie, des loups arctiques et des loups de Sibérie. Chacune des espèces représentées a ses propres caractéristiques. Ainsi, le loup arctique est blanc alors que le loup de Mongolie est presque roux.

Les loups introduits au parc à loups du Gévaudan sont-ils tous nés en captivité ?

La plupart des loups introduits au parc du Gévaudan sont nés en captivité, dans différents parcs animaliers européens. Mais certains loups sont aussi issus du milieu sauvage. C'est notamment le cas des 80 loups de Mongolie confiés au parc par la Fondation Brigitte Bardot en 1991. Ces loups ont été arrachés aux mains de braconniers qui voulaient les tuer pour leur fourrure. De nos jours, la plupart des loups du parc sont donc des descendants de loups captifs et de loups sauvages.

Sur les cinq espèces de loups du parc à loups du Gévaudan, seul le loup de Pologne est une espèce protégée. Les autres ont une population stable dans leur pays d'origine et y sont fréquemment chassés pour leur fourrure.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi