Un groupe de chercheurs en biologie vient de découvrir une nouvelle espèce animale qui semble permettre d'établir un lien génétique entre le thon, la seiche et l'hippocampe.
Cela vous intéressera aussi

Ce groupe, constitué de professeurs de l'Université de Tohoku (Japon), et travaillant en parallèle avec le National Maritime Fishing Institute, se trouve depuis un peu plus d'un an dans la baie de Shigatsu, dans la préfecture de Miyazaki, où il effectue des observations sur la faunefaune marine de ce site, très particulière en raison de la rencontre frontale de courants antagonistes.

C'est en pêchant au filet des échantillons que le groupe s'est aperçu que l'un des spécimens attrapés ne rentrait sous aucune des classifications connues : long de 120cm (équivalent à la taille moyenne du thonthon bouquetoud) possédant une physionomie générale de poissonpoisson, à l'exception des nombreux pseudopodes couvrant l'essentiel de sa partie rostrale et d'une queue en forme de clé de sol caractéristique de l'hippocampehippocampe. Baptisé Kotturu en raison de son apparence, cette espèceespèce pourrait de plus posséder d'autres ancêtres génétiques présents sur ce même site, d'après l'un des chercheurs. Aussi, l'équipe prévoit désormais d'utiliser le matériel océanographique de l'université, dont notamment son bathyscaphebathyscaphe, pour aller effectuer des recherches à des profondeurs plus élevées.